Les peintres du mois de janvier 2017

Publié: janvier 1, 2017 dans peintures, arts

bouton_____________________________________

Dans ma boîte aux lettres ce matin, le nouveau livre de Samuel Dock et Marie-France Castarède. Ils sont décidément très courageux (plus que moi), écrivent sans relâche et enchaînent les parutions chez Plon. Bravo Samuel et merci de ta fidélité. N’hésitez pas à lire cet auteur en phase avec son temps.

Pierre Duriot

samuel02

____________________________________

JEAN MARIE ROCH Expose. Son petit ANGE frêle et délicat ! Bronze patine et encaustique. Exposition Hotel Mercure en bord de Loire Nevers.

16386855_473975546324148_3268387297990206024_n

______________________________________

19

____________________________________

A la Tavern’ de N’vers, mercredi soir

_____________________________________

img_4736

_____________________________________

Le Chat-qui-Louche : rue Saint-Etienne à Nevers

Coucou les chatons. En février le 10, 2 concerts en 1 soirée. Avec les Warrens en première partie, suivis des BLANKASS. Allez hop, on pousse les murs au Chat qui louche

____________________________________

15894304_1223590397722094_7874763077341553146_n

_____________________________________

Alexis Chante Renaud, dans le cadre des Jeudis du Charbon.
Jeudi 26 janvier – de 18h00 à 22h00 – Gratuit

Et une grande soirée théâtre avec deux spectacles :
– SUR LE DÉPART, par et avec Catherine Ansault – mise en scène Marie-Christine Dumont
– LES MÉTAMORPHOSES par la Cie des Bonnes Intentions – spectacle proposé par les Zaccros d’ma Rue.
Vendredi 27 janvier – 20h00 – 5€ – Billets en vente sur place

____________________________________

16244289_1810929612507705_771552070_n

_____________________________________

Laurent Masson le musicien, aux textes et Sylvie Preud’homme la peintre, aux illustrations et voilà e travail. Deux petits bouquins pour enfants intitulés le Poisson Volant et Codète, à se procurer auprès des intéressés, par l’intermédiaire de leurs pages Facebook, ou les demander à leur quartier général du Chat-qui-Louche, rue Saint-Etienne. https://www.facebook.com/sylvie.preudhomme.37?fref=ts https://www.facebook.com/laurent.masson.9028?fref=ts

livres01

_____________________________________

masson

_____________________________________

15894974_1251227058306939_7642922687007465885_n

____________________________________

Péchane, finalement, c’est un vrai rocker

ec01

La Tavern’, samedi soir, recevait de vieilles connaissances locales, avec les Engerine et leur style bien particulier, Radiohead me souffle le bassiste au passage. Trop jeune, j’y entends plutôt du Pink-Floyd, un peu des Doors, pourquoi pas un zeste de Deep-Purple. Ils sont dans leur truc, leurs compos, bien planantes, avec cette extraordinaire ambiance rock, zen et puissante à la fois, tirée de ces années où les styles ont tous posé leurs jalons, où des groupes mythiques ont imposé des sonorités maintes fois reprises et réarrangées mais toujours perceptibles et surtout envoûtantes. Et derrière, il y avait Couine, comme une boutade qui n’en est pas une, avec Péchane, le dessinateur-vidéaste, qu’on avait hâte de voir en rocker. Finalement, c’est surtout un rocker, avec la coupe de Joe Cocker, la barbe de ZZ-Top et juste avant le tour de chant, il a chaussé les lunettes des Blues-Brother. Il aurait bien un peu des trois, juste, rocailleux, puissant, dans la communication avec le public et avec la gestuelle qui va bien. Il est apparu comme la révélation de la soirée, lors du premier vrai concert de la jeune formation. Jeune formation de vieux briscards qui a trouvé le créneau qu’il fallait pour faire balancer la salle, en reprenant des trucs carrément immortels, à leur sauce certes, mais immortels. Du coup, ça chantait pas mal dans le public et le courant est passé. Sébastien Charmot, avec son violon électrique, a trouvé la bonne place dans les airs de rock et les trois autres ne sont pas en reste, nous servant des riffs de guitare adulés depuis des décennies. Bah oui, ils sont prometteurs ces gars là et le test a été validé par une salle blindée. On s’en souviendra.

____________________________________

ec02

____________________________________

ec03

___________________________________

ec04

______________________________________

ec05

______________________________________

ec06

______________________________________

ec07

______________________________________

16195679_1338203226230486_5498223693951464804_n

_____________________________________

EN CONCERT JEUDI SOIR
PARTOUZZZZE Bastards, AU chat Qui Louche
SOIRÉE ROCK ENDIABLÉE par Claire Aldon.

16142432_1922345564665483_7216287057692637868_n

_____________________________________

16142207_1922345381332168_2472172353293472586_n

_____________________________________

15940778_616506781883813_6666434549712294986_n

___________________________________

15894265_739097952904308_6404007241000121994_n

___________________________________

16114008_1494285577256069_86576811820071151_n

____________________________________

Rotor Jambreks, un homme seul, un anglais, à la guitare, au chant et aux grosses caisses est passé à la Tavern’ samedi soir, le retrouver avec ces liens :

https://www.youtube.com/watch?v=PezLKpD70gM
https://www.youtube.com/watch?v=v571Ow243GU

tav01

___________________________________________________

tav02

___________________________________________________

Concert exceptionnel le dimanche 29 janvier à 17H00 à la Maison de la Culture au profit de la rénovation du théâtre de Nevers.
LA GUITARE EN CHANTANT sera en compagnie de trois groupes vocaux.

____________________________________

15873457_741491982664905_513951966180729111_n

_____________________________________

15894304_1223590397722094_7874763077341553146_n

_____________________________________

15726846_1461823360502291_7450338223308845284_n

_____________________________________

15747452_10154884661819931_927183144004865278_n

______________________________________

15781250_1461856280498999_1904133982196590551_n

_____________________________________

15823214_1208726672548058_1107414156164518543_n

_____________________________________

15781301_1475914349093192_4019315194800106574_n

_____________________________________

Théâtre « L’épouvantable histoire de Roméo et Juliette »

L’histoire de Roméo et Juliette n’est pas rose, bien au contraire ! Les trois comédiens bousculent les codes du théâtre. A découvrir vendredi 20 janvier à 20h30 au centre Gérard Philipe de Varennes-Vauzelles
A partir de 7 ans. Adulte : 10€, réduit : 6€.

____________________________________

En concert le 21 Janvier à 22h au pub L’antre Pot’s à la Charité sur Loire ..Raymond and The Bad Boys fêteront leur 1 ans d’existence et rendront hommage à Raymond Globine (co-fondateur des Bad Boys ) qui nous as quittés le 26 Janvier 2016…

____________________________________

carton-mail-danse-corbigny

_____________________________________

15894456_1473834679301159_5631232927174155736_n

_____________________________________

Les Nivernais à Paris

15894569_1219868958094873_1839760031651971992_n

____________________________________

Le Nivernais Claude Bardinet dédicace son dernier livre à Paris le jeudi 12/01, à partir de 15 heures. (Nouvel horaire).

bardinet

____________________________________

Mon compte Facebook antérieur a été piraté et détruit. Voici le nouveau : Pierre Duriot

Le webmaster des PeintresdeNevers

____________________________________

15826715_564235010434667_7317637529714098893_n

_____________________________

15192760_596367160564442_638545889174318801_n

___________________________________

La Tavern de Nevers

JAN7

Pour la rentrée, Dirty Rock’N’Blues avec Crasbird

sam 21:30 · La Tavern’ ( Nevers ) · Nevers, Bourgogne

JAN13

Du Rock avec Lena Woods (The Voice 2016) avec Nobody’s Cult

ven 21:30 · La Tavern’ ( Nevers ) · Nevers, Bourgogne

JAN14

Ca va bouger à la Tavern’ avec Rotor Jambreks

sam 21:30 · La Tavern’ ( Nevers ) · Nevers, Bourgogne

_________________________________

15542259_1833643553539124_1715121445469102849_n

______________________________

Edito de janvier

Les artistes aussi, s’intéressent à la politique et en cette année électorale, un peintre de mes amis, de haut niveau, lui, se demandait s’il avait à craindre un changement de majorité présidentielle. Finalement non, convint-il, fort de son implantation dans des galeries privées de haut vol. Et puis, il y a l’art subventionné, qui pourrait avoir tout à craindre. Cet art dont se sert la politique pour faire passer ses doctrines et non pas cet autre art, puissant et immortel, celui de Guernica par exemple, qui lui, fait avancer l’actualité. L’art doit pouvoir se fiche de la politique et y survivre, au besoin la combattre et entrer dans les esprits comme il entre dans l’histoire. Si l’art a besoin de l’argent de la politique pour exister c’est qu’il n’est pas art, il est cette tradition de bouffons des rois et des puissants, déconnectée des consciences populaires comme ont pu l’être le plug vert ou le vagin de la reine géants de la secte gouvernementale. Mon ami peintre a raison, la créativité, l’expression et l’esthétique n’ont que faire de la couleur du prochain gouvernement, sauf si toutefois une idéologie violente venait à brûler les livres et enfermer les artistes déviants.

Pierre Duriot

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s