Les peintres du mois de décembre 2016

Publié: novembre 28, 2016 dans peintures, arts

bouton

_______________________________

texel2

_______________________________

Le magazine Piloter 61 vient de paraître en version papier avec sur les premières pages, la rubrique de brèves aviation du Nivernais Pierre Duriot. A retrouver dans tous les kiosques. A Nevers, chez Jean Luc Dechauffour.
piloter61

_______________________________

Dernières notes de Noël

noel01

Les musiciens du presque Noël ont fait un dernier baroud vendredi soir avant la fête, avec deux concerts, avec les Face-B aux Arcandiers, emmenés par Alain Charrier, du Chat, sous forme d’un échange de bons procédés entre patrons de bars. Avec, à la guitare Pierre Nolin et Kaly à la basse, les trois compères nous ont repassés de vieux tubes encore bien présents dans les têtes. Les Spys, à la Tavern, ont bouclé la soirée, avec une formation de gars du coin dont je ne connais pas grand-chose, mais dont j’aurai sans doute l’occasion de reparler.

Pierre Duriot

_______________________________

noel02

_________________________________

noel04

________________________________

noel05

________________________________

noel06

_______________________________

Le nouveau clip de Showguns est sorti.

________________________________

15542259_1833643553539124_1715121445469102849_n

_______________________________

15578408_1310635732320569_2127274802091030498_n

_______________________________

Noël en musique à Saint-Etienne

15492200_10209814023599883_3328477502923530566_n

C’est Noël ou presque et il faisait froid en ce dimanche sur la petite rue Saint-Etienne. Mais la fête ne s’est pas arrêtée pour autant, avec un repas huîtres-escargots clôturant une saison de concerts très relevée. Vin chaud du matin café, tour de chant et encore, plats chauds et tours de chants, bœufs musicaux en tous genres avec les gens du quartier, les habitués, leurs copains et quelques autres qui ont le bonheur de connaître la bonne adresse. Alain Charrier a mis la main à la pâte comme toujours et assuré le service avec de bons potes, avant d’empoigner la guitare, toujours avec de bons potes, Pierre Nolin (qui en fait des tonnes), Dominique, Kaly, Bruno, Anaïs, Laurent… bon ben, ça envoyait sec encore une fois, sur des airs repris en choeur et que les musicos maîtrisent de bout en bout. Dans le public, on se caillait bien mais tout le monde est resté, comme pour un cadeau de Noël avant l’heure. Merci les gars et les filles pour cette merveilleuse année musicale.

_______________________________

15541436_10209814022359852_2962626411283048624_n

_______________________________

15590384_10209814021839839_1553912216890265499_n

__________________________________

15542130_10209814025759937_8160903082137925973_n

__________________________________

15542159_10209814028520006_6102554999648833887_n

__________________________________

15578752_10209814027799988_5486046047182488145_n

__________________________________

Marc Vérat au Mercure…

15439964_1904483059785067_8158248339188130433_n

Les salons feutrés du grand hôtel sur la Loire répondent avec élégance à la peinture millimétrée de l’artiste neversois. Répondent aussi aux poses lascives des filles en photo. Deux périodes créatives de Marc se côtoient. Celle, peinte, issue de sa vie dijonnaise, interprétée bien sûr, traduite en un cubisme symbolique reconnaissable entre tous et l’autre, plus contemporaine, photographique, mettant en scène Pougues et ses sources, avec des inclusions féminines, tirées de l’histoire peinte de l’art français. Deux inspirations, deux conceptions mais toujours cet extraordinaire aspect fignolé, abouti, qui caractérise l’artiste. Trente années de création, résumées, sont exposées pour un bon mois dans l’hôtel et le vernissage, vendredi soir, a rassemblé admirateurs et amis du peintre dans une organisation supervisée par la galerie Ktreize, sous la responsabilité de Patrick Dorocant, maître d’oeuvre, qui décentralise ainsi son activité de galeriste.

_______________________________________

15442317_1904484039784969_3029297184639376481_n

______________________________________

15442386_1904482659785107_434937853112848555_n

_______________________________________

15492186_1904484179784955_1678908865076277283_n

_______________________________________

15541182_1904483836451656_5944136076635994362_n

_______________________________________

15541665_1904483113118395_8042288224355716500_n

__________________________________________

15542357_1904482186451821_7499464173341023511_n

__________________________________________

15621724_1904483233118383_5622629236483061838_n

_____________________________________________

15622295_1904483199785053_8333416510231382617_n

Photos : Claire Aldon

_____________________________________________

15327444_1297769780273831_2456192103403078600_n

_______________________________

15232062_1405588759459085_6819801294843797094_n

_______________________________

15036226_1430848600276259_2852720483260607014_n

_______________________________

Anaïs et les Bonobos à la Tavern’

an01

Y’avait les copains d’Alain, de Gil-Clément, d’Anaïs, de Bout-Fil, du Seb et du Fred, enfin, y avait du monde, c’était blindé quoi, mercredi soir à la Tavern’ de la rue de Nièvre pour le tour de chant d’Anaïs et des Bonobos. Jazz-Manouche avec Le Clément d’Alsace mais aussi, crowner, glamour, variétés, folk, toute une panoplie de titres triés sur le volet et servis aux petits oignons. Anaïs et Alain aux micros, Bout-Fil à la contrebasse, Alain encore et Gil aux guitares, Seb au violon et ça roulait tout en charme. Belle ambiance donc, quelques danseurs, beaucoup de mains claquées en cadence et une connivence toujours de mise avec un public prompt à reprendre les refreins, où tout le monde se connaît, voisine et suit, d’un bar à l’autre la merveilleuse saison musicale déroulée cette année dans notre centre ville.

_______________________________

an02

________________________________

an03

________________________________

an04

_______________________________

an05

_______________________________

an06

________________________________________________

an07

_________________________________

15319170_1800956170153240_5934122185003862702_n

_______________________________

A la Tavern de Nevers

tav01

______________________________

invitation-mercure-20163

_______________________________

Oyé oyé, le 17 décembre, pour De Nevers à l’aube à la MCNA et au Café Charbon, retrouvez projections en solo, sur canapé, extérieures, sous le manteau, indisciplinées ( avec la table mash up, outil de montage intuitif et ludique pour petits et grands que l’on vous propose de découvrir en atelier en début de soirée)… venez fêter le court métrage avec nous !

_______________________________

A l’occasion de la Fête du court-métrage,

ARKO vous propose 2 séances cette année:

Jeudi 15 déc. 2016 à 21:00

et dimanche 18 déc. 2016 à 21:00.
Détail sur le portail de la fête du court.
Chaque séance dure un peu plus de 2h, ouverture des portes à 19h30 pour ceux qui veulent

partager un verre et leur casse-croûte avant la projection…

_______________________________

Eric Basset chez Ktreize

eric01

Eric Basset a envahi la galerie Ktreize avec ses aquarelles tendres de Loire, peintes au fil de l’eau, sur le vif ou en atelier. Le peintre et musicien connaît ses gammes, fait jouer ses pinceaux et donne aux paysages ligériens du coin un note bleue couleur des reflets aquatiques. Paisible et pleine de quiétude, l’exposition a été vernie vendredi soir dernier et se divise en deux lieux, avec un rappel à la croissanterie Pate-à-pain du Mouesse. Retrouvez l’artiste, ses berges herbeuses, ses thoues et ses écluses durant le mois de décembre à Nevers.

eric02

_______________________________

Une belle moisson morvandelle

ch01

La petite Moisson a débarqué au Chat-qui-Louche, en provenance de sa contrée inhospitalière et lointaine : le Morvan. Non, je rigole. Ils ont mis une putain d’ambiance, très folk, à base de polkas et de valses largement revisitées, façon fête endiablée, avec un accordéon diatonique déchaîné, un sax, une guitare et une batterie, lors de la première partie. Et finalement, un chanteur a rejoint la troupe pour une seconde partie plus engagée, plus chanson française aussi, mais tout aussi festive, pendant laquelle l’ambiance est encore montée d’un cran. Y a pas que le rock-n-roll dans la vie, nous ont dit les gars du Morvan en nous fabriquant sur mesure une super soirée, la dernière de l’année au Chat, enfin, après celle d’avant qui était déjà la dernière ! On ne s’en lasse pas, de ce carré de Nevers, fait de trois rues où se concentre un bon morceau de la vie musicale débridée de la ville. Alain Charrier, le patron du Chat, est monté sur scène pour remercier tous les acteurs de cette animation, tous les bars autour du sien, tous les musiciens et tous ceux qui participent, de près ou de loin à ce que Nevers soit une ville où les belles soirées se succèdent.

ch02

_______________________________

ch03

_______________________________

ch04

_______________________________

ch05

_______________________________

ch06

______________________________

ch07

Et une video sur ma page Facebook : Pierre Duriot

https://www.facebook.com/pierre.duriot

_____________________________

Les zocharien ont donné l’un de leurs premiers tours de chant vendredi soir au Zochar, rue des Boucheries à Nevers. Le groupe récemment formé travaille, retravaille et profitait de la petite scène du Zochar, repère de la formation, pour évoluer en public avec beaucoup d’émotion chez la chanteuse. On retrouve quelques musiciens connus dans cette formation à retrouver sur Facebook et articulée autour du patron du Zochar, à la guitare et aux choeurs.

zo01

_____________________________

zo02

____________________________

Chants de Noël à l’église Saint-Pierre, vendredi soir pendant les marchés de Noël.

sp01

_____________________________

15317795_1412174998800461_3735708536055576759_n

_______________________________

Plastic Age, de Nevers, est sur Youtube

_______________________________

15219456_1405546932796601_4131562601058151170_n

______________________________

15355742_1293078554076287_7558365398321759009_n

______________________________

15230742_579358155585101_5560739734658724881_n

_______________________________

Roselyne Bachelot a retrouvé Nevers à la Maison de la presse lors d’une séance de dédicaces et de souvenirs.Merci à elle pour sa grande disponibilité , son attention au public.

15349698_1188555577878984_9153616544876120913_n

_______________________________

Vertigo chez X-Treme-Zone

ver05

La boîte de jeux de la rue des Grands-Prés se met aux concerts et Vertigo s’y collait toujours avec bonheur et ses deux voix d’or chantant les tubes de la pop anglaise à la mode. Bien accompagnées, avec un rythme soutenu, Jessica Naccache et Séverine Ridet et leurs musiciens charment toujours les auditoires dans un anglais sensuel pop-rock qui tourne avec bonheur sur les spots neversois. Les sorties du groupe sont annoncées sur Facebook et dans https://lespeintresdenevers.wordpress.com

______________________________________

ver01

_________________________________________

ver02

_________________________________________

ver03

________________________________________

ver04

________________________________________

Comme autour d’un feu de bois l’hiver

img_4595

Laurent Masson à la guitare en bois et au chant, Bruno Marande à l’autre guitare en bois, comme deux moniteurs de jolie colonie de vacances, un peu doués quand même, et la soirée fut parfaite, enchaînement de vieux tubes de la variété française des années insouciantes. De ces années à la fois futiles, sexy et intenses, dans lesquelles se côtoyaient la Liberté, Amsterdam et la robe de cuir, où se répliquaient Brel, Dassin, Ferré, Moustaki, Brassens et pas mal d’autres. Ils connaissent le répertoire par coeur, ces deux compères, le public aussi d’ailleurs, au cas où ils auraient eu un trou de mémoire. Le Chat qui Louche fut à l’unisson, fort et juste dans les refrains, fêtant une fin de saison musicale ébouriffée rue Saint-Etienne. C’était bon comme une soirée musique et feu de bois, le flashes ont crépité à la place des braises et les classiques enchaînés ont réchauffé les âmes aussi sûrement qu’une bonne flambée. Dans la salle, quelques chanteurs et musicos ont prêté main forte. Alain Charrier a gratté la cravate en ferraille, la petite Anaïs a poussé la chansonnette auprès des zamis et les gratteurs ont tout donné dans une ambiance amicale et bondée. Prématurément, on s’est souhaité de bonnes fêtes de fin d’année et l’Alain a annoncé la couleur pour la saison prochaine : le Chat sera encore à la fête.

____________________________________________

img_4594

_________________________________________________

img_4596

________________________________________________________

Cher(e)s amis neversois et nervesoises, dans le cadre de la sortie de son nouvel EP, Sit Down Werner tourne une partie de son prochain clip dans la journée du dimanche 11 décembre, à partir de 11h00 au Belzébuth !

15327302_1797862490462608_8725636981418732038_n
Nous recherchons des figurants pour tenir le rôle de public de concert et de manifestants. Pas d’exigences vestimentaires, venez comme vous êtes !
En contrepartie, Sit Down Werner vous offre le café (évidemment !), et vous recevrez leur nouvel EP « America is watching » en numérique dès sa sortie !!
Confirmez nous votre présence, on a hâte de faire ça avec vous !

Et samedi soir, à partir de 20h00, concert des Sit Down Werner ! 😉

_______________________________

15284164_1405551699462791_2820961807151780110_n

_______________________________

Exposition de photographies
expo-photos-a-usanii
Espace USANII, galerie dirigée par Michèle Magema, rue St Etienne à Nevers. Vernissage le vendredi 9 décembre de 18 heures à 21 heures. Saidou Dicko, artiste africain y présente une suite de photographies couleurs fort originale et intéressante, sur le thème de silhouettes devant un environnement coloré, à la fois traditionnel et contemporain. Une vision envoutante et étrange qui ne laisse pas indifférent.

_______________________________

Prochaines représentations de
« L’Arme d’Amour » de la Cie En Compagnie.
Le samedi 10 décembre 2016 à 20h
UP2 Dance – 1 rue des Trois Ponts – 58200 Cosne Cours Sur Loire
Entrée 10 euros – Réservations 06 73 55 04 74
Le dimanche 11 décembre 2016 à 16h
chez Joëlle Cheval – Le Fangeat – 58640 Varennes Vauzelles
Entrée au chapeau- Apportez goûter ! –Réservations 06 34 76 11 92

______________________________

Le nouveau recueil de poésie du nivernais Claude Bardinet est paru.

cbardinet-harmattan-poesie-11-2016-f

_________________________________

Punk-à-chiens

punk02

L’affaire semble improbable, avec une plongée vertigineuse dans l’univers de ces jeunes désœuvrés, baptisés Punk à Chiens, en lieu et place du zonard, appellation non contrôlée. Les deux jeunes Jurassiens explorent, par le théâtre contemporain, un monde qu’ils ont observé à la loupe, ou qui leur fut familier, on n’en sait trop rien, tant leur numéro oscille entre premier et second degré, entre théâtre et réalité. Grimés, fringués à faire peur, ils arborent le parlé, les postures, de ces jeunes aux parcours chaotiques, dévient vers les états alcooliques et drogués, dans lesquels la perception des choses et des relations s’en trouve faussée. Ils partent dans des délires si réels qu’on pourrait les croire issus de la déshérence vraie, de la misère sociale la plus profonde et pourtant, ils affleurent la performance langagière ou acrobatique, l’ingéniosité vaine, la violence paroxystique et le sentiment poignant. De cette relégation par l’humanité, point l’amour des animaux, seuls êtres encore capables de voisiner avec ces exclus. Et les deux acteurs transforment cette image devenue insupportable socialement, du zonard et de son clébard, en performance de dressage, invitent le chien et les oies pour des scènes pleines de tendresse émaillant de rires une pièce à la noirceur souvent dérangeante. En résidence à Nevers, en spectacle mercredi qui de Mantoue, promis aux prochains Zaccros de ma rue, ils devraient reparaître prochainement dans les programmes culturels neversois.

Pierre Duriot

_______________________________________

punk03

_______________________________________________

punk01

_______________________________________________

T’y étais toi ?

it02

Ils étaient passés au Chat qui Louche voici quelques mois, s’en sont allés à travers l’Europe pour des séries de concerts, ont enregistré au passage un album en Allemagne et un autre en Hollande. L’un est sorti et l’autre, c’est imminent. Itchy Teeth, ça fait sévèrement penser aux Beatles, période Sergent Peppers, acidulé, planant, pop, chevelu et délicieusement british. Ils se sont adjugés les faveurs de Radio-Nevers-FM lors d’une interview mémorable et enflammé un Chat blindé, ravi de les retrouver pour une soirée très anglaise, avec tout de même une reprise ébouriffée d’Inceste de Citron, de Gainsbourg. Avec eux, on retrouve à la fois les Beatles, Pink-Floyd et quelques ingrédients indéfinissables qui relèvent une belle sauce, insouciante et déhanchée à mort.

it05

__________________________________

15203347_1405565462794748_4279557847933033307_n

______________________________

15267996_1268206096553844_2732394521097608173_n

_______________________________

15078702_1174179389330497_2396151668023871156_n

_______________________________

Vendredi 02 décembre 19h30 Chat qui Louche

Concert Chapeau l’artiste

________________________________

Lisy Mitchell en concert au Belzébuth !

Samedi 03/12, à 20:00

Le Belzébuth

________________________________

Vertigo en Concert à Xtrem Zone – Samedi 03 décembre

samedi 03/12 à 21:00

XTREM Zone Nevers

________________________________

Rock & Roll, Punk Rock avec The Sharpers

samedi 03/12 à 21:30

La Tavern’ ( Nevers )

_______________________________

Edito de décembre

Pour Noël, ne demandez pas au Père-Noël de vous amener un cadeau. Le Père-Noël n’existe pas. Lui et sa bande de lutins lubriques qui bricolent des Play-Station 4 sur la glace polaire par moins cinquante degré, c’est pas crédible. Le gros ensuite, qui fait la tournée de toutes les cheminées du monde en une seule nuit avec un traîneau à traction quadrupédique à faire pâlir un ingénieur de chez Airbus : je me marre. Et puis à quoi ça servirait que les gens se cassent la tête et le porte monnaie à arpenter les rayons illuminés en cherchant une idée pour un cadeau que le destinataire va revendre sur E-Bay aussi sec dès le 25 décembre au matin ? Non, pour Noël, frappez juste et fort, sans vous soucier du barbu, allez voir directement un artiste et préférez une œuvre d’art, c’est tellement plus chic.

Pierre Duriot

____________________________________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s