Les peintres du mois de mai 2016

Publié: avril 28, 2016 dans peintures, arts

sans-titre

________________________________

No-Problem à la Tavern’

no03

Ils sont quatre, musiciens du cru, s’étant rencontrés sur les lieux musicaux du coin et férus de jazz et swing, au point de vouloir se refaire un petit truc, histoire de faire vivre une passion commune. Formation voici trois mois, quelques répétitions et une première à la Tavern’, dimanche soir à l’heure de l’apéro. Un bon moment pour finir le week-end, jazzy mais pas trop, balancé mais pas trop, bien dans le tempo et travaillé à souhait avec au choix le clavier ou les cuivres. Pas de chant pas de grands standards, mais des morceaux retrouvés dans les annales du style qui ont surtout le mérite de contenter tout le monde. Ils ont pinaillé sur le répertoire, intégré, puis rayé, jusqu’à ce que tout le monde y retrouve à la fois ses goûts et son plaisir de jouer. L’endroit était bondé pour la première apparition publique et ce petit événement clôturait un week-end déjà très riche et concerts.

Pierre Duriot

Retrouvez les protagonistes sur leur page facebook

no02

________________________________

no01

________________________________

samedi 04 juin 21:00 · Coulanges-lès-Nevers

_________________________________

The Warren’s à Music Factory
vendredi 03 juin 20:00
_______________________________________
Samedi 4 JUiN 20:00 · Music Factory
Plastic Age

________________________________

Deux-Mains-Gauches

dmg01

Ourouer, samedi soir, sous une météo incertaine, au milieu des champs de la paille et des frites. Un festival rural sympathique et des collègues, sur scène : Deux mains gauches. La présentation fait un peu Louise-Attack, avec Emmanuelle dans le rôle de Louise, au violon. Et l’ensemble s’engouffre dans la veine de la chanson française des quatre dernières décennies, infiltre avec bonheur les sonorités d’un peu toutes les époques récentes, façon années 80, mais après aussi, avec des instants Noir-Désir ou Louise-Attack, pour arriver dans l’actuel, avec des textes sur les choses de la vie tournées en dérision. Entre gravité et détachement, l’écriture flirte aussi avec un genre de militantisme, reprend l’Internationale sur un air de rock, se permet de « reburner » quelques niaiseries de l’enfance qui gagnent à ce bout de traitement électrique et sans ménagement. Le tout avec un sens de l’humour certain dans la communication avec le public. Bref, ils entamaient avec violon, mélodica, guitare et percussions une soirée qui a plutôt bien commencé. Et après… après, je suis parti, avec le rock de la veille au soir et celui du quartier Saint-Etienne, papy avait atteint la dose prescrite.

dmg02

Pierre Duriot

_______________________________

Saint-Etienne, jusqu’à ce soir

cha01

_________________________________

cha02

_______________________________

cha03

_______________________________

cha04

______________________________

cha05

_____________________________

Allez au quartier Saint-Etienne

C’est parti pour la fête du quartier Saint-Etienne. Dès ce samedi matin, musique, apéro, stands, brocante, expositions et cet après-midi du samedi, ne manquez pas les concerts et animations.

IMG_3522

________________________________

IMG_3520

________________________________

Et toujours les animations à la Galerie de Rémigny avec les commerçants de Nevers et des des artistes jusqu’au 06 juin.

re01

_______________________________

Billy Hornett au Chat

ch01

Ca balançait sévère vendredi soir au Chat-qui-Louche avec un troupe toulousaine baptisée Billy-Hornett et spécialisée dans le rockabilly, avec des titres bien à elle enchaînés sur un rythme endiablé, sonnant bien comme aux plus belles années du style. Chanteur/guitariste, contrebassiste et batteur donnant aussi de la voix forment un groupe très dansant aux accents nostalgiques revisités. Extraordinairement au point, dans les rythme et les voix, les trois gars se sont rapidement adjugés la salle et entamé ce qui sera demain la fête du quartier Saint-Etienne, à ne pas louper donc, tout le week-end.

ch02

________________________________

ch03

_______________________________

ch04

_______________________________

Café-Charbon

opo01

« Oromocto Diamond » est un duo Plancton-Punk-Expérimental canadien fondé en 2008 et basé dans la ville de Québec. Le groupe joue une musique dansante au rythme agressif. Après quatre albums, ils débarquent à Nevers pour un Charbon Hebdo ». En matière artistique, ce qui arrive du Québec a souvent un côté improbable, en genre novateur auquel la belle province nous a souvent habitué. Et il fallait les trouver ces deux là, avec des accents à couper au couteau et des têtes de premiers de la classe, franco-québéquois ou english-men, on ne sait pas trop, dans un tandem basse batterie nerveux aux accents revendicatifs. Les anciens ont cru retrouver un peu de Cure mais aussi des sonorités, des voix, façon Beatles, de leur période expérimentale, le tout en anglais et très anglais dans les postures et les riffs de basse. Bref, ça déchirait bien, martelé, matraqué, claqué assorti d’un humour ravageur, surréaliste par moment. Ben oui, le Québec envoie des trucs dont on se souvient, des pépites en quelque sorte et il n’y a bien qu’au Café-Charbon que l’on peut voir ça.

opo02

_____________________________________

opo03

_______________________________

Henri Perceau expose

hp12
MAIRIE DE ST HONORE LES BAINS
DU 13 JUIN AU 1er JUILLET 2016

________________________________

Jean-Marie, Hélène, sur la photo et Charlotte

à la galerie de Rémigny.

A l’Arrosoir… jusque début juin, vous trouverez aussi la boutique conjointe de trois artistes locaux, la céramiste Hélène Gisserot-de-Thoury, le sculpteur de métaux Jean-Marie Roch et la tapissière Charlotte Savignat, qui présentent leurs créations dans les anciens locaux commerciaux, toujours présents, de la galerie de Rémigny. Ils animent, lors de l’opération Arrosoir cette partie de la galerie devenue un genre de caverne d’Ali-Baba pleine de merveilles précieusement ouvragées. A côté une bibliothèque de prêt contient sans doute votre prochain livre de chevet.

13260051_10208064204095489_2759302720708135800_n

_______________________________

SHANNON DALE à 5

________________________________

decize

________________________________

Fly

________________________________

Vendredi 27 MAI

________________________________

L’Arrosoir : Un samedi au soleil

ar01

L’Arrosoir, déjà présenté dans nos pages, bat son plein en ce premier samedi vraiment printanier de l’année et la foule se presse pour redécouvrir, pour les plus anciens, ce que fut la galerie de Rémigny. Elle est envahie de nouveau par des activités multiples à caractère artistique, mais interpelle, en faisant se télescoper de manière allégorique la condition des organisateurs, commerçants, petits patrons et l’exposition photographique de (Zut j’ai oublié le nom, je le remets plus tard) qui retrace les avatars de la vie de petit patron, entre impôts, prud’hommes, banques et carnets de commandes, de manière scénique, en noir et blanc et plutôt bien envoyée. Le tout dans un labyrinthe correspondant bien à l’idée d’un parcours de combattant pour aller jusqu’au bout de ses idées et de son commerce. Mais il y a aussi les artistes, plusieurs expositions de peintures et sculptures, dont l’étonnant Guy Matchoro à l’abstraction toute personnelle, élégante, colorée, suggestive, entre évocation et sublimation, ouvrant l’imaginaire sur l’infiniment petit ou l’extraordinairement grand selon que l’on y voit molécules ou nuages stellaires. Plusieurs fois primée, remarquée, cette technique unique détourne les regards et assure la renommée de l’artiste nivernais. Didier Turbet, est présent aussi, avec ses sculptures monumentales en métal. Tous font revivre cette partie hélas devenue fantomatique du centre ville toujours à la recherche d’un nouveau souffle, face à l’adversité qui frappe de nombreux centres historiques de villes moyennes. Les commerçants portent à bout de bras cette initiative, avec l’aide de la municipalité, le soutien du maire Denis Thuriot, mais également beaucoup de motivation et d’engagement des participants. Les festivités, lectures, échanges de livres, débats, présentations, auront lieu jusqu’au 06 juin prochain. Ne ratez ni l’endroit ni les personnes gravitant autour, vous y retrouverez vos commerçants habituels et l’énergie de votre ville.

Pierre Duriot

_________________________________

ar02

_________________________________

ar04

_________________________________

ar03

_____________________________________

ar05

_____________________________________

arrosoir

_____________________________________

Ca chante à la FNAC

fn01

Le tremplin musical FNAC-Vauzelles battait son plein samedi après-midi derrière l’enseigne de produits culturels avec la participation de plusieurs groupes de musique à la compétition organisée conjointement. Jury et artistes ont reçu la visite de plusieurs dizaines de spectateurs et de la mairesse de Vauzelles Isabelle Bonnicelle. Le blog devrait communiquer les résultats.

______________________________________

fn02

_____________________________________

fn03

_____________________________________

fn04

_____________________________________

fn05

_____________________________________

fn06

_____________________________________

27MAI

_______________________________

NUIT DES MUSEES, samedi 21 mai,
ouverture de la chapelle Saint-Sylvain de Nevers de 19 à 24 heures
présentation d’une quinzaine de faïences de Nevers réalisées par la faïence Bleue et les Faïenceries Bernard et Georges, réalisations spécifiques pour la chapelle, soit avec des dessins des faïenciers, soit avec des dessins de Catherine Chion (2 prototypes), Claude Parent (3 prototypes) , François Morellet (2 prototypes) et ERRO. Sera aussi présentée la Faïence No/Made de Laurent Bonté.
exposition temporaire dédiée à Claude Parent, courriers, dessins originaux, croquis pour son vitrail noir et blanc.
Ces deux présentations ne seront visibles que cette soirée.
Visites gratuites, sans réservation.
CONFERENCE consacrée à Claude Parent, mercredi 25 mai, 18h30 au Lycée Alain Colas, Nevers, organisation A58.
— Claude Parent, Artiste, présentation par Michel Philippart.
— Claude Parent, Architecte, présentation par Christophe Joly.
entrée libre, pour tous les publics.
Une exposition temporaire sera dédiée à François Morellet en septembre.

________________________________

Dom Ferrer à la Tavern’

df01

Dominique Ferrer… il revient de l’Oklahoma, de ces grandes plaines où on joue de la country comme on respire, de tournées de bars où l’on se tape sur l’épaule avant de terminer à Tulsa pour enregistrer un disque avec de vieux magnétos ressuscitant de ces sonorités qui résonne avec l’infini des paysages. Calvin Russel, le défunt cow-boy aurait sans doute aimé la reprise de l’un de ses titres, un peu comme une thématique générale donnant la couleur du répertoire de l’homme, en résidence à Belfort entre deux bourlingues. Les choses de la vie et de l’âme au répertoire, l’écoute des gens et des consciences, une musique country-blues et pas mal de guitares, conduisent à chanter seul, à deux ou à quatre suivant la taille de la salle. Il était mercredi soir dans un bar neversois, à la Tavern, pour un tour de chant en dispositif léger, avec un batteur à l’élégance toute sensible, au toucher de baguette aussi précis qu’incisif. Ambiance intimiste et chaleureuse, voix rocailleuse et rythmiques qui prennent aux tripes, à battre sur un vieux plancher avec une botte à éperon. https://www.facebook.com/carolscousinmusic

Pierre Duriot

df02

_______________________________

df03

______________________________

df04

______________________________

Marc Vérat a aussi été gâté par le Journal du centre, sous la plume d’Eric Basset.

13226643_1728584297402346_2125249432305992043_n

________________________________

image

________________________________

13094376_1000202723395349_6591860207645630711_n

________________________________

Dimanche 22 mai : 16h30 : Michel Benoît : Médiathèque de Chantenay Saint-Imbert – Entrée libre

______________________________

affiche 2 EN jpeg

_______________________________________

arrosoir

_______________________________________

14 MAI

Aujourd’hui, à 21:30 · Nevers

_______________________________________

Marc Vérat : le vernissage

Je vous ai déjà parlé de Marc Vérat ? Oui. Bon, mais j’en reparle, de ce Nivernais discret, artiste contemporain à la technique impensable, aux périodes créatrices nombreuses, toutes sous tendues par de puissantes interrogations dont la finalité comprend toujours une extraordinaire dimension esthétique et surréaliste. Marc Vérat est chez Ktreize avec l’une de ses incroyables séries, symbolique, cubiste, aérienne, dont les aplats, les dégradés, les perspectives, laissent pantois peintres et dessinateurs. Mais ce qui subjugue dans ces toiles, c’est cette intemporalité dont la signification peut prendre place à n’importe quelle époque, en offrant des lectures renouvelées de l’être par rapport à l’espace et aux choses, des explorations éternelles de l’espace terrestre et des horizons lointains. La rigueur de l’exécution confère aux œuvres un genre de longévité qui devrait survivre à un artiste dont les rares apparitions publiques ajoutent du mystère à ses réflexions créatrices.

Pierre Duriot

_______________________________________

mv05

________________________________________

mv08

________________________________________

mv10

________________________________________

mv15

________________________________________

mv18

_______________________________________

mv19

_______________________________________

mv20

_______________________________________

mv24

______________________________________

mv26

______________________________________

mv27

_____________________________________

13178034_1291295644231790_5936924983285872436_n

_______________________________________

Le site de Lydia Luppi, membre du Groupe

http://www.peinturelydialuppi.com/

_______________________________________

52ca3143-8d99-4437-909c-152d428bb2ac

5ecce4f9-5731-4149-bf6d-8421523e0af9

______________________________________

Profil_k13_invitation_r

_______________________________________

13164315_10209627834749877_8397416317835593692_n

_______________________________________

Appel aux peintres

Dans le cadre du meeting aérien de Nevers-La-Sangsue, le dimanche 03 juillet, le Groupe d’émulation artistique de Nevers et de la Nièvre organise une exposition collective sur le thème de l’aéronautique. Un appel est donc lancé aux peintres pour travailler sur cette thématique, sur le format de leur choix. Une exposition aura lieu la semaine précédent la manifestation aérienne, dans le local-galerie de Pierre Daudet, en centre ville de Nevers et les œuvres seront transférées à l’aérodrome pour le dimanche. Pour tout renseignement, contacter Pierre Duriot sur Facebook, ou aa.duriot@orange.fr

pi01

________________________________________

vendredi 13 mai : 20:00 · Varennes-lès-Nevers

_______________________________________

JEUDI 12 MAI – 18h00
CHARBON HEBDO
– GRATUIT

Les portes du Café Charbon sont ouvertes à toutes formes d’expression artistique et culturelle. Il est question de musique théâtre, photographie, cinéma et autres curiosités…

Cinéma & art contemporain

Projection de « The cat, the reverend and the slave » de Kaori Kinoshita et Alain Della Negra, dans le cadre de l’exposition “Still life” (en partenariat avec le Centre d’art contemporain de Pougues les Eaux – Parc Saint-Léger) et en partenariat avec l’ACNE (Association des cinéphages de Nevers).

« The cat, the reverend and the slave », sorti en 2010, est un documentaire sur trois communautés emblématiques de Second Life, un monde virtuel.

_______________________________________

13151523_613587168788721_5146730542381130007_n

______________________________________

13 MAI

vendredi : 21:00 · Nevers

_______________________________________

http://travail-de-memoire.pagesperso-orange.fr/Galerie_K13.htm

_______________________________________

Jeudi 12 MAI

jeudi 18:00 · Nevers-Café-Charbon

_______________________________________

14MAI Showguns au Festival Musical’WIV !

samedi  20:00 · Blaisy-Bas

_______________________________________

Voix du Monde au Forges de Guérigny

fo01

Le second festival de Voix du Monde avait lieu aux forges de Guérigny, sur trois jours avec des rencontres de chant, danse, théâtre et musique, entrecoupées de repas conviviaux. Des centaines de personnes se sont retrouvées , issues de nombreuses chorales et formations musicales, pour des concerts, expositions, conférences. En clôture, le dimanche après-midi, une originale mise en scène a placé le public au centre de cinq chorales pour une interprétation collective et très spectaculaire mêlant théâtre et chant. Pascale Barathon, fille de musicien-compositeur orchestrait cette seconde édition dédiées à l’univers musical de la Renaissance.

fo02

______________________________________

fo03

______________________________________

fo04

______________________________________

fo05

______________________________________

fo06

_________________________________

fo07

____________________________________

fo08

____________________________________

Un vernissage artistique et mécanique

ma06

Le musée de la Machine Agricole de Saint-Loup a accueilli les artistes de son exposition du mois de mai, samedi matin à 11 heures pour un vernissage collectif en présence de nombreux invités. Le moment a tenu toutes ses promesses avec la présence de plusieurs personnalités de la région, maires, député, conseillers, sous-préfet, mais également des acteurs du monde artistique local, venus apporter leur soutien à cette initiative originale mêlant l’art à la mécanique agricole dans une interaction heureuse entre traits, couleurs et pièces de métal, pour un ensemble dédié au travail et à la création, sous le titre Organique-Mécanique. Discours de bienvenue inhabituel, depuis le siège élevé d’une moissonneuse batteuse, visite guidée en présence des artistes et vin d’honneur au milieu de ces engins, plus grand rassemblement au monde de modèles de moissonneuses-batteuses, ont séduit les visiteurs. Toujours dynamique, l’équipe du musée s’est partagée pour faire découvrir l’ensemble des pièces et des œuvres aux visiteurs, a valorisé les créations apportées dans de belles installations et réunis les médias locaux. Les représentants du Journal du centre, du Régional de Cosne et de France-3 Bourgogne sont passés par Saint-Loup et vont faire découvrir cette belle escale historique et culturelle au public.

ma05

_______________________________________

ma04

_______________________________________

ma03

_______________________________________

ma02

_______________________________________

ma01

_______________________________________

Si vous passez par Saint-Amand en Puisaye…

sa01

Après le musée de la Machine Agricole de Saint-Loup, poussez jusqu’à Saint-Amand où se tiennent encore demain dimanche, les journées de la poterie avec de nombreux exposants et des animations autour de la poterie. En fait, tout le village a pris ses quartiers d’été et même en dehors des manifestations, l’endroit vit au rythme de ses ateliers et de son centre de formation à la poterie. Une étape intéressante pour un week-end de détente.

sa02

______________________________________

sa03

______________________________________

sa04

______________________________________

sa05

______________________________________

sa06

______________________________________

sa07

_____________________________________

sa08

_____________________________________

Quelques informations sur les prochaines activités auxquelles participe la chapelle Saint Sylvain, 52 rue Mlle Bourgeois, à Nevers.
NUIT DES MUSEES, samedi 21 mai,
ouverture de la chapelle de 19 à 24 heures
présentation d’une douzaine de faïences de Nevers réalisées par la faïence Bleue et les Faïenceries Bernard et Georges, réalisations spécifiques pour la chapelle, soit avec des dessins des faïenciers, soit avec des dessins de Catherine Chion (2 prototypes), Claude Parent (3 prototypes) , François Morellet (2 prototypes) et ERRO.
exposition temporaire dédiée à Claude Parent, courriers: dessins originaux, croquis pour son vitrail noir et blanc.
Visites gratuites  sans réservation.
CONFERENCE consacrée à Claude Parent, courant mai.
D’autres informations vous seront communiquées
Les deux brochures « œuvres contemporaines dans la chapelle Saint Sylvain » (44 et 64 pages couleurs) sont disponibles à 10 euros les deux, à la chapelle.
 
La chapelle St Sylvain reste ouverte toute l’année (visites guidées et gratuites) pour des groupes constitués de 6 à 10 personnes sur RV au 06 72 56 87 78.

_______________________________________

Le Groupe à Montillot

mo07

Toujours très prisé, le salon d’art de Montillot, dans l’Yonne, réunit chaque année de nombreux peintres et enregistre la collaboration du Groupe d’émulation artistique avec la venue de vingt-deux peintres depuis la Nièvre. Plusieurs des adhérents nivernais se sont retrouvés préalablement dans les rues de Vézelay, sur la colline éternelle baignée de soleil de chaleur, avant de rallier Montillot, très proche, en fin d’après-midi. La manifestation est ouverte au public jusqu’au dimanche 8 mai. A noter la visite de Lukas Kandl, le peintre d’Armes invité à Nevers pour la dernière des prestigieuses biennales, reçu par Maryse Bohelay, organisatrice du salon et Frédéric Barbier, président du Groupe.

mo06

______________________________________

mo05

______________________________________

mo03

______________________________________

mo02

______________________________________

mo01

_____________________________________

jazz05

_______________________________________

Festival Voix des Forges l’ensemble LAOSTIC en concert le samedi 7 mai 2016 18h église de Guérigny

Un programme de chants sacrés depuis le VIIIème siècle jusqu’au XVIIème dirigé par François Tainturier. Un événement pour le public guérignois qui a déjà pu apprécier cet ensemble bourguignon par le passé.

Réservations au 06 32 04 35 07 ou à voix.dumonde@orange.fr http://voixdumonde58.blogspot.com/

Tarifs : 12 € tarif plein 8 € tarif réduit 10 € abonnés théâtre

__________________________

Marc Wery exposera pendant le festival avec Anne Foch

weryMarc WERY (crédit photo Sarah Robine)

Après des études d’arts plastiques et d’histoire de l’art , Marc Wery reçoit une formation de comédien au centre dramatique national de Reims. Il y expérimente la scénographie, le jeu du comédien et la mise en scène. Depuis 83, tout en partageant l’aventure artistique de plusieurs compagnies, il expose des œuvres graphiques notamment des aquarelles , des acryliques et aussi des sculptures de laines. Depuis 2003 il est directeur artistique du groupe « Sidérurgie esthétique » et se consacre simultanément à la mise en scène et à la peinture.

wery2« War » Acrylique sur toile

______________________________________

Marc Vérat chez Ktreize

Apercu080 (1)

Je vous ai déjà parlé de Marc Vérat ? Oui. Bon, mais j’en reparle, de ce Nivernais discret, artiste contemporain à la technique impensable, aux périodes créatrices nombreuses, toutes sous tendues par de puissantes interrogations dont la finalité comprend toujours une extraordinaire dimension esthétique et surréaliste. Marc Vérat est chez Ktreize avec l’une de ses incroyables séries, symbolique, cubiste, aérienne, dont les aplats, les dégradés, les perspectives, laissent pantois peintres et dessinateurs. Mais ce qui subjugue dans ces toiles, c’est cette intemporalité dont la signification peut prendre place à n’importe quelle époque, en offrant des lectures renouvelées de l’être par rapport à l’espace et aux choses, des explorations éternelles de l’espace terrestre et des horizons lointains. La rigueur de l’exécution confère aux œuvres un genre de longévité qui devrait survivre à un artiste dont les rares apparitions publiques ajoutent du mystère à ses réflexions créatrices.

Pierre Duriot

_______________________________________

M2

______________________________________

Verat-Hommage023

______________________________________

ven20:00 vendredi 06 mai

______________________________________

Le festival international Papillons de Carpentras entre dans sa phase décisive, avec la participation du nivernais Pierre Duriot.

13165864_10207909475387368_6757044393166298509_n

13133303_10207909475347367_3119084615116437940_n

p99

______________________________________

Les portes du Café Charbon sont ouvertes à toutes formes d’expression artistique et culturelle. Il est question de musique théâtre, photographie, cinéma et autres curiosités…

C’est tous les jeudis et c’est gratuit.

De 18h à 19h : Happy Hour, réductions sur certaines boissons & restaurations.

Cinéma & art contemporain le 12 mai
Projection de « The cat, the reverend and the slave » de Kaori Kinoshita et Alain Della Negra. Dans le cadre de l’exposition “Still life” (en partenariat avec le Centre d’art contemporain de Pougues les Eaux – Parc Saint-Léger) et en partenariat avec l’ACNE (Association des cinéphages de Nevers).
« The cat, the reverend and the slave », sorti en 2010, est un documentaire sur trois communautés emblématiques de Second Life, un monde virtuel.

_______________________________________

samedi 7 mai 21:30 · La Charité-sur-Loire au TIP’s

______________________________________

13086764_1146903038693690_3904027867692399445_o

______________________________________

13MAI Expo D Aldo Et Concert
ven19:30 · Music Factory Coulanges

_______________________________________

13095983_1100989466623740_9129508520049794140_n

______________________________________

Article paru dans le JDC fin avril sur l’exposition Organique-Mécanique en cours au musée de la machine agricole de Saint-Loup.

jdcdu

______________________________________

Kasperine + à La Tavern’ – Nevers

dimanche 8 mai, à 19:00

La Tavern’ ( Nevers )

_______________________________

Concert des Lycéens en coeur

samedi 14 mai, à 20:30

Maison de la Culture de Nevers

_______________________________________

Avec de nombreux peintres du Groupe de Nevers

13083203_583726351795788_4670075906596268188_n

_______________________________________

MARC VERAT ALPHABET & PERSPECTIVE
MAI 2016 K 13 galerie Nevers
Tout alphabet est une collection de signes graphiques qui correspondent à autant de sons vocaux dans une langue déterminée.

13096336_249889008732804_9173848358740878757_n

_______________________________________

Le duo Pascalina et Saxophoniste le Rat
Seront au Château de la Rocherie dès 19h30, samedi 30 avril.
Au programme Chanson Musique Lumière et Bonne Humeur
Sur place Plnaches apéritives et Bar
Renseignements et / ou Résa 06.28.19.89.78
events.association58@gmail.com

______________________________________

13071819_973510759391493_6577182670057339148_o

_______________________________________

L’orgue dans la Nièvre

Alice Bénévise est organiste professionnelle et veille au destin de l’orgue dans la Nièvre, travaille à sa promotion, sa rénovation, sa popularisation, à travers des travaux, des concerts, des chorales. Retrouvez l’actualité de cet instrument mythique dans une brochure à trois volets disponibles aux point habituels dans la Nièvre et sur leur site internet www.orgues-en-nievre.com

orgue01 orgue02 orgue03

______________________________________

Edito de mai, par Didier Long

L’art est au cœur des sociétés depuis la nuit des temps. Nous sommes frappés par les peintures rupestres en pensant à nos ancêtres et à leurs très dures conditions de vie. Dans les cavernes, à peine protégés du froid, du vent et de la pluie, ils prenaient le temps de dessiner sur les parois les animaux qui étaient sans doute pour eux dans le panthéon de leur imaginaire. Les bisons, les cerfs, les buffles qui étaient à la fois leurs proies et les compagnons de l’infortune d’une vie si dure, si incertaine, si fragile. Les artistes reconnus de leur vivant ont toujours joui d’une position privilégiée dans les sociétés. Claude Levi-Strauss nous apprend que les auteurs des totems géants à l’ouest du Canada étaient certainement considérés comme Picasso en Occident. Sans doute ceux des cavernes étaient-ils aussi des personnages respectés dans leur communauté. Que nous restent-ils d’eux ? Les peintures, leurs outils, les restes de leurs repas. L’art et les outils sont souvent ce qu’il nous reste d’une civilisation avec lesquels nous la définissons, ou bien situons une période dans le temps. On parle de l’âge de pierre, de l’âge de bronze, de la période industrielle, de la période romane, de l’art gothique ou de la Renaissance. Les techniques de production et l’art sont les plus importants repères dans l’histoire des civilisations. On peut comprendre pour les techniques, car il faut satisfaire à ses besoins matériels. Mais l’art ? L’art peut se définir par la démarche de l’artiste: l’art est ce que produit un artiste. L’art rassemble, il aide à s’interroger sur le monde dans lequel nous vivons, monde que nos ancêtres des cavernes subissaient dans une large mesure, et sur le monde que nous fabriquons. L’art doit être beau aussi. Nous ne nous arrêtons pas sur la laideur ou l’insignifiance. Mais il nous fait évoluer aussi sur ce que nous jugeons beau. Mieux, il nous enrichit, car il est rare que nous trouvions laid ce que nos ancêtres aimaient, tandis que nous découvrons de nouvelles formes de beauté qui enrichissent notre imaginaire. Nous sommes émus aussi bien par les vestiges de Palmyre que par les mammouths, les ours ou les bisons de la grotte Chauvet, les mosaïques de Byzance que les fresques de Léonard ou de Michel Ange, les tableaux de Monet ou ceux de Picasso. Mais qu’aurait dit Jules Ier devant les Demoiselles d’Avignon ? L’art, comme la science étend le champ de notre imaginaire et de notre intellect. Il rend visible. Qui peut ignorer la terreur des bombardements après le tableau de Guernica, ou la douceur et le bonheur de vivre en France décrites par nos impressionnistes ? L’art est cœur des civilisations et se retrouve partout, même là où on ne l’attend pas. Il façonne notre culture qui nous est transmise par l’école, nos parents, nos musées, nos livres. Il imprègne notre façon de penser et d’agir. Il se retrouve dans l’architecture de nos villes, dans nos usines, dans les objets fonctionnels que nous produisons, dans notre art culinaire. Est-ce que les constructeurs de certaines usines, de centrales électriques, de bateaux, de machines à vapeur ou de machines industrielles pensaient faire de l’art ? Pas uniquement, il y avait des besoins pratiques à satisfaire, mais ils y ont mis tout leur cœur, ils y ont mis leur sens du beau. Les rotors en cuivre, les turbines, les alambics des distilleries sont souvent de véritables chefs d’œuvre. Nous aimons nos musées de l’air, de l’automobile, de la machine industrielle et agricole pour ce qu’ils témoignent de l’inventivité de nos aïeux qui ont su construire des objets nouveaux dont la beauté nous frappe. Nous ne voulons pas toujours tout construire selon un schéma rationnel et productiviste, mais vivre au milieu de beaux objets, nous voulons développer, préserver un art de vivre. Une civilisation y parvient car ses membres partagent la même culture, sont riches du même imaginaire et du chaos des initiatives individuelles peut émerger une harmonie avec toutes ses nuances et ses variations.

Dans « L’homme dévasté: Essai sur la déconstruction de la culture », Jean-François Mattéi nous explique que notre civilisation est à bout de souffle, et il base son jugement sur l’impasse dans laquelle se trouve l’art contemporain citant des peintures ou des sculptures si abstraites qu’il ne sait qu’en penser. Que penser également de la musique atonale, des homards de Jeff Koons, des sapins de McCarthy ? Est-ce de l’art ? Nous avons vu que l’art doit être beau, et doit nous faire réfléchir sur nous ou notre monde. À cette aune, je réponds sans hésiter que ni Koons, ni McCarthy ne sont des artistes et que leur art n’est qu’imposture. Mattéi voit dans cette impasse créative le signe de notre déclin, peut-être irrémédiable. Cela n’est pas certain. Car l’art surprend, il peut frapper comme la foudre, il jaillit. Le renouveau est peut-être déjà à l’œuvre et on ne le connaît pas encore. Peut-être que la vision de Mattéi est trompée par l’effet du mariage de l’art, des medias et de la mondialisation qui produit des phénomènes comme Koons. Mais qui se souviendra de lui dans cent ans ? La créativité de l’homme est inépuisable, elle est là, elle est à l’œuvre dans une multitude de groupes et d’initiatives d’hommes et de femmes libres et d’où émergeront le renouveau de notre civilisation. Nous ne savons pas encore les noms de ces groupes et de ces hommes mais ils sont là, ils pensent, ils créent, ils veulent nous parler. Allons à leur rencontre et découvrons-les. Ce sont eux dont nos enfants se souviendront pour notre époque.

Didier Long

Publicités
commentaires
  1. nicolas lecordier dit :

    merci pour ce petit article sur 2 Mains Gauches !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s