Les peintres du mois de mai 2015

Publié: mai 2, 2015 dans peintures

boutonaart2

 ___________________________________________

Ce soir à Nevers

1780875_10206535426644044_2098937295942975660_n

Une soixantaine de mélomanes avaient le choix parmi une programmation très chargée sur la ville de venir de se rafraichir musicalement dans la cour du Musée de la Faience. On connaissait le talent des Leonis, leur virtuosité, leur musicalité; on a découvert la voix d’Anne Emmanuelle Davy, accompagnée par les 4 musiciens dans des airs de Mozart,Puccini, Bellini et Verdi. Son interprétation, sensible et généreuse du O mio Babo caro de Puccini émerveilla les spectateurs…….par le timbre, la justesse et la présence sur scène. Un moment vraiment rafraichissant, troublé seulement par le chant des merles voulant eux aussi participer à la fete.
Rendez vous dès ce soir 20H30 à la salle Stéphane Hessel (quartier Grande Pature) pour une une autre facette de ce festival étonnant et détonnant « Hommage à Django »

Par Jacqueline Richard

__________________________________________

Rotor-Machine : un moment de grâce…

ro01

Nicolas Foucrier au chant et à la guitare et Bruno Marande, inamovible, accompagnateur précieux, au milieu d’une verdure de luxe, dans l’écrin chlorophyllien d’un hôtel particulier. Doux amer, romantique, poétique, de compositions et de quelques reprises, le nouveau disque des deux musiciens a joué un live presque surréaliste, dans cette arrière cour élégante, pour un public de privilégiés. Les deux amis ont concocté un instant de grâce au cœur tendre, comme deux rockers en phase de plénitude. Les chansons ont été travaillées et retravaillées lors d’un enregistrement récent et les épreuves sont en cours d’impression. Sortie officieuse fin juin, officielle à la rentrée et là, un peu à l’écart de l’animation du quartier Saint-Etienne en fête, un genre d’avant première. On était quat-zamis, on est resté.

ro02

Pierre Duriot

__________________________________________

Saint-Etienne : quartier décalé

se01

C’est encore la fête à Saint-Etienne, jusqu’à ce samedi soir, mais dès l’après-midi, l’affaire battait son plein. Quelque chose décalé se produit là, chaque année, avec des trouvailles rose bonbon ou des marchands de rêves en carton pâte, aux commandes de tout un petit univers tiré d’une imagerie pour grands enfants. Il fallait déambuler par la fausse chambre de Van-Gogh, écouter les Dalton-Brothers reprendre Smoke on the Water, ou alors, se faire maquiller chez Nev-Hair… Un petit monde s’est animé autour des bières et des cafés, entre le fracas des chamboule-tout et les décibels des amplis guitares. Il y avait à boire et à manger, pour le corps et l’esprit, des trucs aux saveurs exotiques et végétariennes, des tours de chants rock-n-roll ou balloches, des personnages colorés et des artistes attentifs. Une fois l’an, on redécouvre ce quartier, dans son jus et ses frasques festifs, animé souvent, autour de son bar devenu emblématique du Chat-Qui-Louche. Alain, la patron embauche les peintres pour des expositions, les musicos pour des soirées et fait chanter en chorale, avec quelques potes, les habitants disponibles. En fait, ici, ça vit tout le temps et après la folle journée de ce samedi, pensez à revenir.

se02

__________________________________________

se03

__________________________________________

se04

Pierre Duriot

__________________________________________

INVITATION FORGENEUVE

__________________________________________

Le Salon des Dames en ordre de marche

reusdd05

L’édition 2015 du Salon des Dames continue de s’organiser avec, régulièrement, des réunions regroupant quelque-uns des bénévoles sur des thématiques de travail. Jeudi soir 28 mai, le mécénat, les modalités pratiques de présentation de l’événement et quelques questions diverses étaient à l’ordre du jour. Mais les lecteurs et surtout lectrices ne s’oublient pas, avec chaque fois des échanges de livres, des lectures critiques et des échanges sur les ouvrages en compétition. Affaire à suivre… sur le blog dédié http://salondesdamesnevers.wordpress.com

__________________________________________

Café-Charbon : Thématique de légende

char1

Jeudi soir fut le jour de la traditionnelle Jam du Café-Charbon avec une thématique bien cool vintage sur les Beatles et les Stones, Je n’ai pas pu rester pour cause de trucs à assurer le lendemain mais l’entrée en matière a fait un immense plaisir avec trois titres de Liverpool à la sauce bien allongée des solos des uns des uns et des autres et au final, un genre de petit concert privé fleurant bon le rock des sixties. Nicolas, au chant et guitare est aussi le musicos des Plastic-Age, à retrouver au Balto, à Nevers, le soir de la fête de la musique. Sinon, Fanfan à la basse, Jean-Claude à la batterie, Fabien à la guitare pour les solos à rallonge et Franck au clavier.

Pierre Duriot

char2

___________________________________________

char3

___________________________________________

Le Café Charbon lance sa chorale en partenariat avec RESO et le LAB. Une série de cours seront proposés pendant 5 mois entre septembre et février prochain au Café Charbon une fois par mois. Ces cours seront assurés par Line Groth, chef de choeur danoise. Le répertoire sera composé de morceaux actuels appartenant au répertoire entre autre de la pop.

Toutes les informations sont disponibles à choeurpop@aucharbon.org

Intéressé(e) ? N’hésitez pas à vous manifester au plus vite.

__________________________________________

« la rencontre d’un violoncelle et d’un croquis de danse »

Dans l’atelier du Luthier Cyrille Hemery, 16 rue Fontmorigny à Nevers. Performance musicale le samedi 30 mai à 16h30

le violoncelliste Sylvain Bernet improvisera sur une exposition de croquis de danse de Josiane Benzi. Cette exposition sera visible sur RV au mois de juin. Cyrille : 03 86 23 15 18

___________________________________________

Le festival Pinces à linge, c’est en ce moment à Nevers, voici leur plaquette, à suivre cette fin de semaine et ce week-end.

festi1

__________________________________________

festi2

__________________________________________

Denis Poughon – dessinateur, (un peu nivernais) communique
Réservez dès maintenant votre week-end pour aller à Clermont-Ferrand visiter les ateliers d’artistes qui ouvrent leur porte. C’est gratuit,  qualitatif, il fera beau ! Toutes les conditions seront réunies pour vous accueillir dans les meilleurs conditions. Je vous attends avec plaisir au « Ballainvilliers », 18 rue Ballainvilliers à Clermont-Ferrand. Je serai présent vendredi, samedi et dimanche avec mes dernières créations. Toutes les infos sur le lien ci-dessous :
Pongo pygmaeus-Promo
 ___________________________________________
Café Charbon
Jeudi 28 mai : JamOcharbon – Thème : « Beatles/Rolling Stones »
Le jeudi c’est de 18h à 22h et c’est gratuit.Le dernier jeudi de chaque mois est destiné aux musiciens qui souhaitent partager un moment d’improvisation ou de découverte musicale. Venez nombreux pour jouer ou écouter cette JamOcharbon dont la thématique est non exhaustive.Un projet ? Une idée ? Un association à présenter ?
Le Café Charbon peut vous accueillir un jeudi soir.
Contact Aurélie Messy : actionculturelle@aucharbon.orgJeudi 4 juin : Présentation du festival « Partie(s) de Campagne »
Le jeudi c’est de 18h à 22h et c’est gratuit.Après la réussite de la soirée « revival » De Nevers à l’Aube en décembre dernier, l’association de cinéma Sceni Qua Non revient au Café Charbon présenter la huitième édition de son festival « Partie(s) de Campagne » qui aura lieux du 10 au 14 juillet à Ouroux en Morvan.Un projet ? Une idée ? Un association à présenter ?
Le Café Charbon peut vous accueillir un jeudi soir.
Contact Aurélie Messy : actionculturelle@aucharbon.orgSAMEDI 6 JUIN : BLACK YAYA + BEL PLAINE
Ouverture des portes 20h30 – Plein tarif 9,5 EUR – Tarif réduit 7,5 EUR
(moins de 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi)BLACK YAYABLACK YAYA c’est un mec qui s’appelle David Ivar. Il définit lui-même ce qu’il fait par ces mots : « Black Yaya is the offspring of Rage and Thunder. Black Yaya is Anger and Guile. Black Yaya is a Merciless Fight, and Redemption Songs. » Soit, en français: Black Yaya c’est le gosse de la rage et du tonnerre. BLACK YAYA c’est la colère et la ruse. Black Yaya c’est un combat sans pitié et les chansons de la rédemption. A la lecture de ces mots, l’on pourrait se dire que BLACK YAYA c’est un groupe de rock, metal ou autre hardcore sans merci… et bien non. Il s’agit d’une pop douce avec une pincée d’électro venue tout droit de Californie. Une musique tranquille qu’on laisse nous bercer en allant à la plage. A oui, est-ce vraiment nécessaire de rappeler que ce David Ivar c’est le chanteur d’HERMAN DUNE ? blackyaya.comBEL PLAINE

Avec Bel Plaine, c’est l’été qui s’empare de votre esprit. Les souvenirs de vacances remontent à la surface et, le coeur léger, vous vous apprêtez à plonger de nouveau dans ces heures insouciantes. Lauréat du prix Paris Jeunes Talents 2013, le groupe délivre une musique doucement nostalgique interprétée avec rage par les deux chanteurs aux voix aussi lointaines que jumelles, une pop soutenue par des harmonies vocales qui apaisent comme la parole rassurante soufflée au creux d’une oreille. Bel Plaine c’est enfin le retour d’Antoine, chanteur et guitariste nivernais, qui émerge à l’échelle nationale ! belplaine.com

__________________________________________

Rendez-vous à toutes et à tous le samedi 30 mai à la fête du quartier Saint-Etienne.Il y aura beaucoup d’activités, notamment un concert des DALTON BROTHERS à 14h30 devant le « chat qui louche ». Venez nombreux, il fera beau et ce n’est pas loin il y aura du monde !

___________________________________________

11350677_361459294045369_5153136579913782299_n

__________________________________________

Saint-Saulge E X P O S I T I O N
Henri PERCEAU du 4 juin au 7 juillet 2015
Syndicat d’Initiative Cœur du Nivernais
2, rue du Commerce – 58330 SAINT-SAULGE
03.86.58.25.74 si.saintsaulge@gmail.com http://si.saintsaulge.free.fr
entrée libre du mardi au samedi inclus de 9h15 à 12h15 et de 14h à 18h

___________________________________________

forg

__________________________________________

Putain de Loire…

A Cosne, on sait vivre et la culture ligérienne se fête en chantant un verre à la main. Les gars de la Loire l’ont bien célébrée, ce week-end, avec des chants d’avant la Révolution tandis que la foule attendait sur le quai son tour de navigation à bord des anciens bateaux de Loire à fond plat, fûtreaux ou gabarres, je sais jamais.

cosne

___________________________________________

« 8ième Vide Grenier de l’Ame »
au théâtre des forges royales à Guérigny
les 23, 29 et 30 mai à partir de 20 H

image002

__________________________________________

11162194_293314357459204_3669626029707931704_n

___________________________________________

11052455_10204205319598660_7677177182069374766_n

___________________________________________

11040601_850225905031805_7440826511336918900_n

___________________________________________

L’ensemble vocal féminin Ligérianes se produira vendredi vendredi 23 mai à l’église de Montigny aux Amognes à 20h30.

__________________________________________

Vendredi 22 mai église ST MARTIN 21 h – GARCHIZY

Concert de chant FADO avec Jenyfer RAINHNO accompagnée de 2 musiciens qui vous réserve une très agréable surprise.

 Pour vous destinataires de ce mail :
vous bénéficierez du tarif réduit de 5 € au lieu de 8 €

N’hésitez pas à téléphoner au 06.84.39.22.64 pour des renseignements et à partager cette info.

__________________________________________

Jeudi 21 mai : « DansÔcharbon »
Le jeudi c’est de 18h à 22h et c’est gratuit.

L’Association Musiques Traditionnelles du Conservatoire de Nevers vous invite à venir découvrir ou vous perfectionner dans la pratique des danses traditionnelles.

DIMANCHE 24 MAI / 18h
JIM JONES AND THE RIGHTEOUS MIND + CHUCK TWINS CALIFORNIA
Ouverture des portes :18 h (Apéro en terrasse & restauration)
Plein tarif 9,5EUR – Tarif réduit 7,5EUR (moins de 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi)

JIM JONES AND THE RIGHTEOUS MIND

 L’on connait sans aucun doute JIM JONES REVUE, le groupe anglais qui depuis 2007, mêle le rock des sixties au punk anglais avec un soupçon de blues. Le quintet a depuis enchainé les dates et les succès. JIM JONES AND THE RIGHTEOUS MIND c’est un peu le groupe que l’on a toujours rêvé de voir mais dont on n’aura plus jamais l’occasion. Ok, les concerts le dimanche soir ce n’est pas une habitude mais pour le coup lundi c’est férié et c’est vraiment ROCK N’ROLL !

CHUCK TWINS CALIFORNIA

 Souvent considéré comme le retour de Jésus, Chuck Twins California puise son côté punk des Ramones, sa puissance des Eighties Matchbox B-Line Disaster et son grunge de Violent Soho ou encore Nirvana. Accompagnés de Théo, le chanteur des JOHNNY MAFIA, les CHUCK TWINS CALIFORNIA c’est avant tout du punk rock diabolique. facebook/ChuckTwinsCalifornia

___________________________________________

Salon des Dames : La grande saga du loup

lou1

Mythique depuis l’antiquité, personnage central de la littérature, de l’art, de la musique, exalté pour sa force ou sa violence ou loué pour l’altruisme de ses louves ou sa monogamie, le loup méritait une après-midi de rétrospective en forme d’ode à sa saga artistique largement répercutée par d’innombrables créateurs et conteurs au cours des siècles. Il fallait retrouver des textes antiques, des dessins et gravures, des expressions langagières et plus près des nous, des chants et dessins animés mettant en scène un animal tour à tour magnifié ou décrié. Le Salon des Dames a proposé un genre d’historique non exhaustif, en deux heures, samedi 16 mai, dans l’auditorium du Centre Jean-Jaurès, en collaboration avec l’association Tandem et la médiathèque de Nevers. Environ quatre-vingt personnes ont assisté à cette évocation mise en relief par des conteurs et des projections de documents.

lou8

Christine Fonverne à la lecture.

___________________________________________

Chapelle Saint-Sylvain : trois nouvelles œuvres

mp01

La nuit des musées était précédée, vendredi soir, chez Michel et Jacqueline Philippart, d’un événement plus ou moins privé, regroupant une trentaine de personnes. Les propriétaires des lieux présentaient en avant première trois nouvelles œuvres, deux photographies et une sculpture récemment arrivées dans la chapelle devenue une vraie galerie privée d’art contemporain. Trois tours de visites furent nécessaires tant cet édifice religieux entré dans une forme de modernité séduit les amateurs d’art et d’histoire. Au nombre des fans, le maire de Nevers, Denis Thuriot, est venu en famille assister à la présentation des œuvres, en présence des artistes et de Claude Lévêque, l’un des principaux créateurs des œuvres du lieu. Richard DI ROSA, le sculpteur et les photographes Gisèle DIDI et Thierry VASSEUR, ont pu présenter leurs œuvres en direct lors d’une interview menée par Michel Philippart qui réalise le tour de force à la fois d’exploiter encore et encore le contraste entre histoire et modernité mais également d’entraîner dans son aventure toujours plus d’un public devenu international.

mp02

__________________________________________

mp03

Denis Thuriot, maire, Michel Philippart et Véronique Lorens, adjointe au maire.

__________________________________________

Salon de Montillot avec le Groupe

m01

Une bonne vingtaine de membres du GROUPE a fait le déplacement à Vézelay et Montillot, jeudi dernier pour le traditionnel salon de peinture de ce joli village de l’Yonne. Serguei TOUTOUNOV, l’invité d’honneur était présent en compagnie de Maryse Bohelay, présidente de l’association organisatrice. Beaucoup de monde, comme chaque année, s’est rendu au vernissage pour cette exposition qui investissait ne nouvelle salle dotée d’une lumière naturelle plus importante que précédemment. Le GROUPE nivernais était représenté par : Perceau, Schäffer, Delon, Priet-Brun, Garandel, Abitbol, Gautier et les amis, Chapuis, Lacour, Luppi, Baumgartner, Barbier, Thiers… et quelques autres, venus en compagnie du président Frédéric Barbier.

m02

__________________________________________

Christine Jean-Guyader : variations abstraites
Vincent Boisserolle : sculptures métalliques

cg01

La peintre nivernaise Christine Jean-Guyader expose pour le mois de mai et un peu plus à Artistes-Galerie, à l’invitation de Pierre Daudet, une série de variations abstraites déclinées dans différentes teintes dominantes. Internes, avec des espaces méditatifs ocres, aux figures juxtaposées, externes avec des coloris légers issus de voyages exotiques et de lagons bleus, ou plus denses, de pierres bretonnes et de minéraux rugueux, les inspirations dictent des séries homogènes traitées de manières similaires, ou donnent lieu à des expérimentations sur des supports de bois. S’en dégage une fragmentation systématique des surfaces au profit de patchworks parfois incrustés de fins reliefs et confinant presque à l’art brut. L’artiste exprime également des choses très internes, des méditations livrées à la sagacité du public venu découvrir les séries, samedi après-midi, rue des Merciers à Nevers. Un autre artiste, sculpteur bien connu localement expose des créations verticales, expression d’un style, également brut, devenu emblématique de l’atelier de Plagny désormais très apprécié des neversois. Vincent Boisserolle était présent au côté de Christine Jean-Guyader, pour une exposition commune à voir les fins de semaines.

cg02

__________________________________________

cg03

Vincent Boisserolle et à la photo : Pierre Daudet.

__________________________________________

Le Cercle Artistique Decizois a le plaisir de vous convier au vernissage de son exposition de printemps, le vendredi 29 mai, Salle Olga-Olby.
Invitée d’honneur :  Jacqueline BUVAT, aquarelliste vernissage ouvert à tous
l’exposition durera jusqu’au dimanche 7 juin, de 15h à 19h.
__________________________________________________
Le Cercle Artistique Decizois a le plaisir de vous convier également à deux journées  » portes ouvertes »,
les samedi 30 et dimanche 31mai,
de 15h à 19h,
Espace Denfert-Rochereau. 
Présentation de travaux réalisés dans les cours et ateliers du CAD.

___________________________________________

11060246_292397530884220_813673473701662285_n

__________________________________________

Il aurait pu être prof de français, avec sa licence de lettres, il est un sportif accompli, alpiniste, marathonien, amateur de raids, passionné d’escalade il est devenu professeur de piano et accompagnateur au Conservatoire de Nevers depuis 2004 au plus grand bonheur de ses élèves en particulier des adultes à qui il enseigne sa passion de la musique. Diplômé du Conservatoire Régional de Boulogne Billancourt, il fait de belles rencontres avec les plus grands concertistes et musiciens et pense la musique avec beaucoup de liberté en abordant toutes les esthétiques.Vous avez deviné : il s’agit de Jérôme LAGUERRE qui tiendra la partie de 4° piano du concerto de Bach le 24 Mai à la Maison de la Culture de Nevers

__________________________________________

10983138_961980493826357_3873501218197530746_o

__________________________________________

10402944_952845154747329_8814375063670800405_n

__________________________________________

11209387_775161259249433_7356488942164703442_n

__________________________________________

MERCREDI 13 MAI Café Charbon
BURNINGS HEAD + THE REBEL ASSHOLES + MOOLBEAT
Ouverture des portes 20h30 – Plein tarif 9,5EUR – Tarif réduit 7,5EUR
(moins de 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi)

BURNINGS HEAD

 Cela fait 25 ans que les BURNINGS HEADS ont sortir leur premier EP « Hey You !Go Away ». Du coup les BURNINGS HEAD ont sortis un double album avec 25 morceaux. facebook/burningheads
25 ans, 25 morceaux oui mais…
25 années, au moins 25 disques sortis : EPs, LPs, splits, compils…
25 années, au moins 25 ? 250 ? morceaux enregistrés……
25 années, au moins 25 ? 250 ? 2 500 ? concerts en occident…
25 années, au moins 25 ? 250? 2 500 ? 25000 ? rencontres…
25 années, au moins 25 ? 250 ? 2 500 ? 25 000 ? 250 000 ? cafés (haha)…
25 années, au moins 25 ? 250 ? 2 500 ? 25 000? 250 000 ? 2 500 000 ? kilomètres…
25 années, au moins 25 ? 250 ? 2 500 ? 25 000 ? 250 000 ? 2 500 000 ?25 000 000 ? tonnes de bonheur !!!

THE REBEL ASSHOLES

 Quatuor Punk Rock originaire de Montbéliard, THE REBEL ASSHOLES a été fondé en 2003 par 4 vieux potes de lycée. Influencé par Burning Heads, Samiam, Hot Water Music, Bouncing Souls ou encore Foo Fighters, le groupe délivre un punk rock énergique alliant riffs efficaces, envolées mélodiques et refrains imparables, le tout dans un cocktail explosif et survolté… facebook/The-Rebel-Assholes

MOOLBEAT

Vides ton verre, arraches ton slim et viens avaler la romance brut de MOOLBEAT. De la poésie, de la vraie, de celle qui crie la colère, transpire le punk et chante les caniveaux. MOOLBEAT c’est brut de décoffrage, ça ne ment pas et surtout, ça te secoue. facebook/Moolbeat

Restauration de qualité assurée par les Food Truck de Nevers.

Retrouvez notre programme sur votre mobile http://www.aucharbon.org/mobile

__________________________________________

Boeuf de l’école de musique avec les Dalton Brothers

vendredi 15 mai, 20:00

Varennes Vauzelles

__________________________________________

Peintres et fleurs à Tamnay

La 25ième foire aux fleurs de Tamnay en Bazois se tiendra le jeudi 14 mai et quelques peintres en art floral effectueront une présentation de leurs œuvres, dont Maguy Gracedieu, sociétaire du Groupe d’émulation artistique et habituée de ce blog. Elle sera à retrouver durant toute la journée de l’ascension.

__________________________________________

Les papillons de l’été

carpentras2015FB

Les papillons de Carpentras, deux cents toiles de grand format, entre deux et trois mètres carrés, deux cents peintres sur invitation et deux mois d’exposition dans les rues du centre ville du Vaucluse. Superbe concept, superbe exposition avec ces œuvres oscillant doucement dans le vent de l’été. L’organisation veille à tout, soigne son accueil des artistes et invite le public à déambuler le nez en l’air. Si vous passez par cette petite ville charmante, vous avez deux mois pour profiter du spectacle unique. Et en fin de manifestation, les œuvres léguées par les peintres, sont vendues aux enchères pour des actions caritatives. Pour la seconde année, je serai le nivernais de l’aventure et remercie l’équipe de penser à moi. Ci-dessus, ma toile, inspirée de la série des abstractions, à retrouver sur mon blog http://duriot.wordpress.com

Pierre Duriot

__________________________________________

invitation Toutounov

__________________________________________

Cécile Championnat et Christian Raze à Garchizy

raze1

Une centaine de personnes s’est rendue vendredi soir 8 mai à la salle des fêtes de Garchizy pour le vernissage de l’exposition conjointe de Cécile Championnat et Christian Raze, tous les deux sociétaires du Groupe d’émulation artistique. Le président Frédéric Barbier avait fait le déplacement en compagnie de son vice-président Henri Perceau, ainsi que de nombreux peintres de l’association. En face, localement, le président de l’association des amis de l’église Saint-Martin de Garchizy, présidée par Jean-Pierre Poupon, organisait cette exposition à voir sur trois jours, jusqu’à dimanche. Cécile Championnat, professionnelle, animatrice de l’atelier cosnois de pratique artistique Carré-d’Art, présente des nus et des abstractions. Christian Raze, retraité, peintre et graveur, membre de plusieurs associations de peintres, a rassemblé dix années de travail de l’huile sur toile au couteau, avec des paysages campagnards et de bord de mer essentiellement. Les deux artistes ont été accueillis par leurs hôtes auxquels se sont joints Michel Monet, maire de la commune et de nombreux acteurs associatifs locaux. Jean-Pierre Poupon a présenté le programme à venir de l’activité culturelle de son association et donné la parole aux artistes.

raze2

__________________________________________

raze3

__________________________________________

raze4

__________________________________________

11159563_291444644312842_2677164155828081617_n

__________________________________________

Le Loup  dans tous ses états - samedi 16 Mai

__________________________________________

Le Cercle des Artistes de Paris en vernissage

paris01

Annick Febvre, présidente du Cercle des Artistes de Paris, au micro, a présenté son association de promotion de la peinture et des arts graphiques, la treizième édition d’un salon devenu une référence incontournable dans la vie artistique parisienne. Le Parc Floral de Vincennes et le Cercle des Artistes vivent une belle histoire d’amour en un lieu glamour, vitré, ouvert sur la verdure, peuplé de fins roseaux légèrement inclinés dans le vent et de paons en marivaudage permanent. A l’extérieur, le charme et à l’intérieur, une classe jamais démentie avec une sélection mesurée, regroupant des styles différenciés, des techniques étonnantes, des sujets diversifiés… Aux manettes, Emmanuel Risser, fils de sa mère, fondatrice, qui gère au mieux cet héritage associatif et pictural, sans qui rien ne serait ce qu’est ce salon annuel, regroupant année après année un panel d’artistes de qualité attirant les professionnels de l’art. Entreprises de matériel artistique, journalistes de la presse spécialisée, se relaient, à la fois comme visiteurs et partenaires de cette manifestation présente pendant un mois au parc Floral. La présidente a remercié l’ensemble des participants, les artistes présents, très nombreux le jeudi soir du vernissage, le 07 mai. Comme toujours, ce fut Champagne, petits fours et musique, alors qu’une foule des grands soirs se pressait devant les dizaines de toiles exposées.

paris02

___________________________________

paris03

_________________________________

paris04

Emmanuel Risser et Annick Febvre

_____________________________

paris05

La chanteuse, à droite et son accompagnatrice

Merci à mon tour à cette association de m’y sélectionner pour la troisième année consécutive et de m’exposer cette année, dans le carré central, en compagnie de collègues peignant comme moi une certaine idée du paysage urbain. Emmanuel et Annick font partie de ces gens, qui par leur travail et leur engagement donnent envie de faire mieux, année après année.

Pierre Duriot

__________________________________________

Eric Lecam à la une de Univers des Arts

lecam

Un célèbre peintre, pour un célèbre magazine. Eric Lecam, du Croisic, breton, amoureux de sa région, de sa mer, signe des toiles originales, avec un graphisme et un toucher de pinceau reconnaissables entre mille. Des expositions locales aux grandes galeries parisiennes, de la fondation Taylor au prestigieux magazine, Eric est monté en puissance au cours de ces trois dernières années en travaillant un style inégalé et très personnel. Il vit aujourd’hui, avec cette reconnaissance de la presse spécialisée, un genre d’apothéose médiatique alors qu’il est gentil et discret par nature. Ses paysages, portuaires, bretons, parisiens, ses silhouettes colorées, ses cieux de petites formes juxtaposées en font un merveilleux technicien de la lumière et des formes. J’ai eu l’honneur d’exposer avec lui et suis très fier de le voir reconnu à ce niveau. Bravo Eric.

Pierre Duriot

__________________________________________

Re-cital Schumann-Brahms affiche

 

___________________________________________

Café Charbon

VENDREDI 8 MAI
Ouverture des portes 20h30 – Plein tarif 9,5 EUR – Tarif réduit 7,5 EUR
(moins de 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi)

LAETITIA SHERIFF

 LAETITIA SHERIFF est de retour au Café Charbon pour la tournée de son nouvel album « PANDEMONIUM, SOLACE & STARS », entre pop et rock, LAETITIA SHERIFF ne compte par pour autant faire respecter la loi. Elle est plutôt de celles et ceux qui, avec malice et engouement la contournent. Sorti fin 2014, son dernier album est une consécration artistique de dix ans d’expérience, qualifié de « petite merveille de rage lumineuse », il faut s’apprêter à un voyage tout en douceur avec, malgré tout quelques péripéties. www.laetitia-sheriff.com

MICHIKO 66

 MICHIKO 66 est la petite entreprise musicale de Jean-Michel Marchand, dont le coeur balance entre sport et musique. Une histoire qui roule, doucement, depuis 2005, loin des voies rapides, trop évidentes, pour emprunter des chemins de traverse, en laissant ça et là quelques traces (3 EP, 1 album et un autre en cours de réalisation). MICHIKO 66, c’est aussi un projet à géométrie variable. Seul ou entouré d’amis, son univers navigue entre folk onirique, pop bleu azur et rock mélancolique. Cette fois, ils seront sept* sur scène parmi les décors de Jean-Louis Magnet pour un concert qui s’annonce joyeusement bigarrée. www.michiko66.fr
* Alice Perrin, Doris, Marie Marchand (voix, claviers) ; Michel Lavêvre (batterie) ; Bruno Marande (contrebasse) ; Thibault « YELLOW TOWN » Lavêvre (guitares, banjo) ; Jean-Michel Marchand (voix, guitares).

DIRTY FRENCH KISS

 DIRTY FRENCH KISS doivent leur amour de la musique au punk-rock. Ayant grandi dans cette musique, ils vous emmèneront dans un univers bien à eux où se mêlent savamment ces deux musique à la flamme éternelle.

___________________________________________

Concert exceptionnel de chant Fado à l’église ST Martin de GARCHIZY

Vendredi 22 mai 21 h . Renseignements : mairiegarchizy.bernard@gmail.com

Tél. 06.84.39.22.64 Jenyfer Rainho est la voix Portugaise en France, du Fado. Elle le chante depuis ses 15 ans, accompagnée à la guitare Portugaise et à la viola classique.

____________________________________________

Du travail de mai

Le premier mai, ce fut la fête du travail, alors, en toute logique, je n’ai pas travaillé et la page de mai a pris un jour de retard. Il n’y pas que cette page qui risque de prendre du retard, avec les dernières idées à la mode, en matière d’enseignement. Pendant les vacances de Pâques, pardon, de printemps, comme toujours. Les parents malins qui faisaient prendre allemand première langue à leur enfant dès la sixième pour bénéficier artificiellement de bonnes classes, c’est fini. Le latin, le grec et autres langues érudites qui permettaient de comprendre le beau langage et la genèse de notre civilisation, c’est fini. Tout cela est assorti d’une révision de l’histoire, en évitant les épisodes lumineux, fondateurs de la civilisation. On ne retiendra dorénavant que les loosers et les batailles perdues. Mieux, les cours d’improvisation théâtrale sont envisagés, façon Raymond Devos ? Non, surtout pas, trop élitiste. Bref, on entrevoit, entre les lignes, une forme de déconstruction, non pas comme une fin mais comme une manière de faire table rase, progressivement, du passé, pour faire du neuf, déconnecté du reste. On sent une réflexion à l’oeuvre derrière tout ça, pour faire quoi ?

Pierre Duriot

Publicités
commentaires
  1. Izoux dit :

    Concis, clair, tu as tout dit et je n’ai pas de réponse à ta question …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s