Les peintres du mois de décembre 2014

Publié: novembre 30, 2014 dans peintures, arts

boutonaart2_________________________________

10881736_275886799201960_1704596827056693628_n

_________________________________

Message de Hakim Medjkoune : poète

Bonjour, mes ami(e)s et chers lecteurs et lectrices. Je vous fais part de mon nouveau recueil qui sera prêt dans les prochains jours. A retrouver sur sa page Facebook

1604684_738056929607592_7854404881649452271_n_________________________________

voeux15_________________________________

Par Jacqueline Richard : Tous les violonistes connaissent la Chaconne de Vitali, une pièce majeure du répertoire, difficile, technique, virtuose. C’est ce qu’a joué hier Mathilde, 12 ans au cours de l’audition de la classe de Mathieu Néveol au Conservatoire de Nevers. Ce fut à couper le souffle et pour moi une grande émotion. Mais ne pas oublier l’ensemble des apprentis violonistes, Ugo, Camille, Pauline, Chlotide, Ilona….qui ont tous joué avec beaucoup de sensibilité, de justesse des oeuvres difficiles…. La sonate de Télémann avec Ugo au violon et Fanny à la flute fut un régal. Chapeau Bas et Bravo.

__________________________________

10421515_865464680160947_7088379801123461994_n

__________________________________

10846494_803868929659353_2909956640476649574_n

_________________________________

duriotbacillep

Pierre Duriot : Bacille : 100X50

_________________________________

Jacqueline et Jean Charles  DESAULLE

vous proposent 70 paysages, des fleurs, des natures mortes, des pastels, petits ou grands, dans leur EXPOSITION à » l’ESPACE GALERIE » du  CENTRE CULTUREL  LECLERC à COULANGES les NEVERS du 15 au 27 Décembre 2014 aux heures d’ouverture du magasin

Ils seront présents tous les jours de 15h. à 18h.

_________________________________

En attendant samedi prochain…

k1

Ca répète dur au kiosque les samedis matins en vue du prochain week-end, avec, le samedi soir, une grande fête musicale à partir de 20h30 : amenez les doudounes. Sax le Rat et ses compères seront là, comme ils l’étaient ce samedi matin 13 décembre, avec Jojo à la guitare, Raphaël au sax ténor, Gilou à l’accordéon et Eric à la batterie. Ambiance, rock, musette, les styles se sont croisés en fonction des prédilections de chacun. Pour ma part, en indécrottable rocker, Jojo et sa reprise de Give-Me all your lovin’ des ZZ-Top, sans la barbe s’il vous plaît, aura suffit à me réchauffer pour la journée. Il y eut aussi, mon Amant de Saint-Jean, Smooth-Opérator et pas mal d’autres. Bref, on y r’va à la prochaine occasion, ne ratez pas le samedi 20 décembre à 20h30.

k2

Pierre Duriot

k3

_________________________________

Bonté, Jean-Baptiste et l’architecte…

bonte01

Deux itinérances se croisent chez l’architecte Warnant, à Nevers, celui de Bonté, à la fois virtuel et réel, avec la cabane à roulettes symbolique, âgée de vingt années, destinée à interroger sur la réalité du paysage dans lequel elle pose, à en changer la perspective et la perception. Le photographe seul voyage dans le réel, traînant sa part de virtualité, la magnifiant chaque fois dans un lieu destiné à n’être plus tout à fait le même dans l’esprit du spectateur. No/Made, de son nouveau nom, est illustré par vingt-et-une photographies numérotées. Stéphane Jean-Baptiste signe le réel plein et entier, celui là même parfois qu’on prend en pleine gueule, quand il dénonce les misères du monde, la violence guerrière et politique. Mais aussi la grandeur physique des réalisations technologiques, la grandeur d’âme de quelques hommes entre leurs semblables, l’infini géographique des pays lointains. Périples photographiques, autant qu’initiatiques, de ces itinéraires parfois presque hasardeux qui se soldent par des clichés et des réflexions. Il reste chez l’auteur des évolutions qui rattrapent, à la cinquantaine, qui incitent à partager quelques fruits glanés ailleurs. Cinquante clichés en forme de bougies pour un anniversaire charnière à fêter dans la salle d’exposition du cabinet d’architecture.

Pierre Duriot

_________________________________

10264105_811850765522715_8279353261215914490_o__________________________________

10568835_273660996091207_6133029571337567530_n

_________________________________

Chep et ses couleurs

chep121

Chep a accroché ses toiles au Chat-qui-Louche et il est parti. Chep est rare. Il est plus probable de trouver les cinq bons numéros et le complémentaire que d’avoir une interview de Chep sur sa peinture. M’en rappelle, la dernière, c’était avant la guerre… en Irak, faut pas exagérer quad même. Bref, Chep revient avec ses couleurs impensables, ses mélanges inhabituels et heureux, ses tons violacés, ses ambiances orageuses, ses références aux choses de la vie et de la bouteille. L’homme arpente parfois le centre ancien, joue de l’accordéon comme personne et peint comme lui seul sait le faire. Jamais dans les mondanités, absent du Groupe et des galeries locales, il pose parfois quelques œuvres ça et là, faut connaître. Pendant qu’il est au Chat, passez y faire un tour avant qu’il n’en disparaisse encore.

chep122

__________________________________

Frédérique Iwulski, membre du Groupe d’émulation artistique, en exposition au casino d’Aix les Bains.

fi01

___________________________________

Arche en sel met le feu

zac03

Les festivités en extérieur des Zaccros se sont achevées sur l’esplanade du palais Ducal, devant plusieurs centaines de spectateurs enthousiastes et… patients. Pour que le spectacle commence, il a fallu qu’un technicien aille éteindre les projecteurs en appuyant sur un bouton. Ca lui a pris 20 minutes ! Alors que les sifflets servaient de hors d’oeuvre dans le froid. Fort heureusement, et puisqu’il fallait du talent pour effacer la bourde, il y en eut. Talent de feu et d’étincelles pour la Compagnie Arche-en-Sel, virevoltante au milieu de bâtons enflammés maniés de mains de maîtres et de maîtresses par trois gars et deux filles rejouant la ronde des guerriers à travers le temps. Influences anciennes, vikings, païennes, danses du feu, magiques, comme exutoires, repoussoirs à sortilèges, mais également parfois, comme une allusion à des katas japonais, martiaux, virils. Et plus loin encore, des ronds de feu et des gerbes, façon mangas modernes, quand les forces de couleurs transforment en surhommes des citoyens presque ordinaires. Vêtements de cuirs japonisants, costumes d’amazones pour les filles, masques inquiétants, façon seigneur Vador et puis du feu, encore du feu, montant dans l’atmosphère, tournoyant dans le froid et la nuit. Ce fut beau, très beau et ça débutait de fort belle manière la période de Noël.

zac04

Pierre Duriot

zac05_________________________________

C’est parti pour les Zaccros de Noël. Rendez-vous à 18h30 ce samedi devant le palais ducal

zac01________________________________

zac02

________________________________

10369585_396519123846419_8623169334683310557_n[1]

_________________________________

Nevers : Les talents du PAC au Charbon

pc01

Ca s’est fait assez naturellement, entre deux lieux de vie et de créations locaux, entre deux égéries aussi, deux filles dévouées au service de l’art et des jeunes. Un peu comme le principe de catalyse quand tout le monde se cautionne, s’encourage, à planter de ces graines qui donnent de belles fleurs, plus tard. Des graines de peintres, de photographes et de sculpteurs, des graines de cinéastes et de musiciens, mais plus prosaïquement, des graines de citoyens, à la découverte les uns des autres. C’est bien de cela dont il fut question jeudi soir dans les locaux du Café-Charbon : se rencontrer. Autour de courts métrages sélectionnés par les habitués des locaux, autour des travaux réalisés sur l’homme et le vivre ensemble, devant les créations picturales et argentiques, face aux musiciens, instrumentistes, mixers, chanteurs, tous épaulés, accompagnés, dans, le plus souvent, une première scène, épreuve du feu face au public, quand il faut, après des heures de répétitions, montrer le fruit de son travail et de ses passions. Ils étaient nombreux, plusieurs dizaines à se presser pour assister aux prestations de leurs camarades, dans une ambiance très festive. Les Plastic-Age, toujours jeunes mais déjà aguerris, ont clôturé la soirée, en rock, apportant un style musical supplémentaire, une nouvelle touche à la soirée.

pc02

Pierre Duriot

_________________________________

Message d’Alcaline

Voici le prochain LIVE d’ALCALINE: le 12/12 au Continental à NEVERS. vers 21h30

« Nous serons très heureux de vous voir le 12 décembre pour le dernier LIVE de l’année ».

_________________________________

10849966_272494216207885_6968443544592982774_n

_________________________________

perrier_________________________________

10013823_795030060556713_5864559672782770377_n

__________________________________

10386295_10203072912128469_6414156413839534728_n_________________________________

10731192_402385496585272_7672421362898663789_n

__________________________________

La socquette en Décembre

1496510_314628065405802_8508568419836745248_o

_____________________________

Edito de décembre

En cette fin d’année tumultueuse, il faut remercier des gens, des animateurs de notre cité. Des instances, associatives souvent, le Café-Charbon, la Socquette, le Groupe de peinture, le Salon des dames, Tandem et j’en oublie. Des entreprises privées, Alain Charrier et son bar, Corinne et Olivier de la Cour-Saint-Etienne, Pierre Daudet et Artistes-Galerie, Frédéric Barbier et Visions d’Artistes, le Crédit-Agricole, Music and Musique, Jean-luc Dechauffour, Pôle-Art, Leclerc-Coulanges et j’en oublie encore. Mais aussi, des artistes ou des passionnés, Michel Benoît, Denis Houard, Béatrice Charmot, Sax-le-Rat, Michel Philippart et j’en oublie, qui oeuvrent pour leurs comptes personnels certes, mais qui présentent et valorisent leurs collègues dans leurs blogs, dans leurs productions et leurs interventions. Remercier aussi cette nouvelle municipalité devant laquelle plus d’un a retenu son souffle, en attendant de savoir s’il pourrait bien reconduire cette année encore son événement, ses actions, recevoir ses subventions habituelles… ce fut le cas, le plus souvent. Monsieur le maire et son équipe ont pris acte des moteurs culturels de la cité et reconnu les actions entreprises. Merci de continuer à croire en la culture et de soutenir ses acteurs.

Pierre Duriot

Publicités
commentaires
  1. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    C’est bientôt la fin de l’année, les peintres sont fatigués !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s