Les peintres du mois d’octobre 2014

Publié: octobre 6, 2014 dans peintures, arts

L’exposition CréART’58 est ouverte depuis samedi 25 octobre au Prieuré de la Charité !!  28 artistes inscrits , 25 oeuvres exposées , et déjà plus de 260 visiteurs !
Venez soutenir les artistes nivernais ! les horaires d’ouverture sont de 10H à 20H samedi et dimanche , de 14H à 19H30 du lundi au vendredi.

_______________________________

preview

________________________________

Le nouveau site des Frangins d’Yvette : http://www.altinemardo.fr/

_____________________________________

Nevers : le Groupe au Palais Ducal

groupe10

Frédéric Barbier, a ouvert vendredi soir le 102ième salon d’automne du Groupe d’Emulation artistique de la Nièvre en présence de l’invitée d’honneur, Catherine Séverac. Plusieurs fois primée, présente au niveau international, l’artiste propose une œuvre où personnages et objets se croisent dans des atmosphères délicates, tons sur tons, dans des teintes profondes et précieuses. Féminine et intimiste, la série a suscité l’admiration de nombreux visiteurs venus en masse lors du vernissage. Les membres du Groupe planchent désormais sur des toiles imposées depuis la centième édition, des mètres carrés ou éventuellement des carrés de 40 ou de 70 centimètres. Ces nouvelles règles ont contribué à rehausser le niveau des productions et à les renouveler. Les œuvres originales sont donc nombreuses et les grands formats attirent les regards. Ils sont répartis en abstractions et figurations où de nombreux artistes locaux expriment pleinement leurs styles respectifs. Les administrateurs du Groupe ont présenté l’invitée d’honneur et les nouveaux adhérents, en présence d’adjoints au maire et du conseiller général qui ont pris la parole pour accueillir l’ensemble des visiteurs. L’exposition est à voir aux horaires d’ouverture du palais ducal durant deux semaines.

groupe11

Catherine Séverac

_______________________________________________

groupe12

_______________________________________________

La-Charité : Salle Capitulaire : Créart et la JCE

JCE1

La Jeune Chambre Economique s’est essayée à l’art, vendredi soir à la salle Capitulaire de La-Charité avec un concours ouvert aux artistes sur le thème de la fusion. Vingt-cinq artistes, peintres et sculpteurs ont répondu à la proposition et le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont joué le jeu en produisant un collectif de très bonne facture, entièrement original et dédié à une même thématique enrichie des visions croisées en deux et trois dimensions. Précieuse, diversifiée, finement réalisée, cette exposition marque en fait un genre de coup de maître pour ce qui est à l’origine une première tentative de fédération des artistes locaux. La classe de la salle charitoise peaufine la manifestation en offrant un écrin de premier ordre dans lequel les réalisations sont parfaitement mises en valeur. Très fréquenté, convivial, le vernissage a été l’occasion de glisser dans les urnes les premiers votes du public afin de départager l’ensemble des œuvres. Jérôme Legrand, Stéphanie Mormiche, Alexandre Joly et quelques autres, tenants de la JCE locale, ont accueilli les visiteurs. L’exposition est à voir jusqu’à dimanche prochain.

JCE2

______________________________________

10730944_265859503538023_4117962793181088912_n

______________________________________

img169

______________________________________

chat

______________________________________

groupe14

______________________________________

creartfb

 ______________________________________

Le sapin, le plug, la sodomie et l’art

vendome-plug-anal

Il y eut Piss-Christ, de Serrano, un Christ sur la Croix trempé dans l’urine, puis Frédéric Laurent, avec son torchage de cul merdeux avec un drapeau français, enfin Mac Carthy, avec son sextoy géant, sous couvert de sapin de Noël, semblant, place Vendôme, sodomiser la France chic et élégante. Une certaine Ministre de l’intérieur avait cru bon réagir en interdisant le torchage de cul de Laurent, elle a eu raison et à ceux qui l’ont accusée de réprimer la création artistique, on peut répondre que ça n’en était pas. Mais il y eut aussi les calligraphies lumineuses de Mounir Fatmi, projetées sur un pont de Toulouse, lesquelles avaient insupporté les religieux musulmans. L’œuvre avait été retirée par les organisateurs sur protestation de leur part et personne au parti socialiste n’avait cherché à défendre l’artiste. Il y eut aussi le caricaturiste danois, auteur de dessins du prophète, l’intelligentsia gaucho-culturelle s’était fendue d’une « légitime indignation ». Deux poids deux mesures donc en matière d’art. Au final, on retiendra que l’on peut humilier les chrétiens et la France, sans trop de risque jusqu’à présent. Là, il y eut un sursaut et finalement Mac-Charthy a payé la note, au grand dam de la même intelligentsia qui hurle au scandale et marque un peu plus ce que l’on savait déjà du fossé devenu évident entre les « élites » et les gens du peuple qui connaissent bien la « sodomie », avec ou sans plug géant, pour la vivre au quotidien, pour certains, et même parfois sans vaseline. Il est difficile de parler de censure car il est également difficile de parler d’art. Le foutage de gueule contemporain n’est pas un ballet artistique, c’est un barnum obsessionnel de frustrés tout puissants et libidineux à la recherche de limites sur des terrains pas trop minés, faut pas déconner quand même. Que les limites s’imposent à eux ne tient pas de la censure, la France et les Français ont toujours été à la pointe en matière de tolérance et de liberté d’expression avec les artistes. Alors le « sapin » a été abattu car quand les « artistes » sortent de leur rôle, le public aussi.

Pierre Duriot

____________________________________

Le rat et compagnie à Saint-Arigle

rat2

Il y a avait un concours de choses à manger, ça devait être bon, et pour que la fête soit complète, les commerçants adhérents de l’association du quartier avaient demandé à Sax-le-Rat et ses acolytes de passer jouer un morceau ou deux. Bah tiens, le Rat, il fait jamais les choses à moitié, en plus il arrivait du kiosque Roger-Salengro, du matin, déjà chaud donc. Alors avec chapeaux à la Blues-Brothers et bons copains de sorties musicales, ils en ont remis une couche, tout l’après-midi, pour la plus grande joie des passants et des habitués du coin.

____________________________________

10624795_859009410799534_9045640196786309022_n

____________________________________

Derniers meurtres pour le Commissaire Merle et son père, Michel Benoît. Et une critique, par la plume de Géraldine Jamois, ci-dessous.

Couverture Hôtel du cheval rouge

Pour le commissaire Merle, le crime est un compagnon de route, et si les meurtres accompagnent sa vie, il leur consacre tout son temps, sa raison d’exister. Lorsqu’il reçoit de la Chancellerie la convocation lui ordonnant de se rendre à la prison de la Santé pour l’exécution de Jean Maudhuy, il sait que les neversois tourneront enfin la page et réutiliseront la ligne 7 sans plus aucune appréhension. Il sait aussi qu’il ne pourra plus jamais emprunter la rue des Chauvelles sans avoir une pensée pour celle sans qui cette énigme n’aurait jamais été élucidée. Il sait enfin, par conviction, que la mort d’un homme, même le plus monstrueux de tous, ne pourra faire revivre toutes ses victimes.

Une fois de plus, la banalité du crime prend le visage d’un personnage au-dessus de tout soupçon. L’assassin veille, se cache dans l’un des angles morts du miroir et seul Merle semble pouvoir l’arrêter…

                                                                                                                                              Géraldine Jamois

__________________________________

10447617_264986660291974_754407259122231462_n

___________________________________

groupe14

___________________________________

ARTOTHEQUE DE LA NIEVRE PORTE OUVERTE ENTRE 14H ET 18H

 Samedi 18 Octobre 2014 Avec des oeuvres des Artistes de la Nièvre.

De L’Art à louer ou acheter ! MOUGNY

Où? Centre Culturel Table-Tableau – Mougny – 58110 -Bazolles: Samedi 14h-18h, Pour plus des détails: Tél: 03.86.38.90.48

Mail: workshopsinfrance@gmail.com              

Site: www.artothequenievre.com

_______________________________

Le blog de Jean-Louis Riguet a interviewé Pierre Duriot

http://librebonimenteur.wordpress.com/2014/10/07/jl-a-lecoute-de-2/

_________________________________________

creartfb

_________________________________________

 

Après l’assiette dessinée par Claude Parent, il s’agit d’un plat dessiné par François Morellet

Rappel; visites guidées et gratuites toute l’année de la chapelle St Sylvain( peintures murales médiévales classées MH et oeuvres contemporaines) pour des groupes de 6 à 10 personnes sur réservation au 06 72 56 87 78

Michel Philippart communique : PLAT FRANCOIS MORELLET

Faïence de Nevers
Ateliers GEORGES

Série limitée à 40 exemplaires numérotés de 1/40 à 40/40 dont les numéros 08/40, 16/40, 24/40, 32/40 et 40/40 reviennent à l’artiste François Morellet.

Diamètre 32cm, deux trous au verso pour fixation murale.
Inscriptions au verso :
— Dessin des ‘’deux nœuds verts’’, emblème de la Faïencerie Georges.
— Numérotation de cet exemplaire de 01/40 à 40/40.
— Titre de cette série : « L’aile aux anges ».
— Signature de l’artiste « François Morellet’’.
— « Nevers 2011 ».

Cette Faïence de Nevers constitue une œuvre en elle-même, tout en étant réplique d’une partie du vitrail de François Morellet pour la chapelle Saint Sylvain à Nevers.

Vitrail « L’aile aux anges », œuvre spécifique et pérenne, référencée sous le numéro 133 dans le catalogue complet des Intégrations architecturales de l’artiste, paru en 2012.
Deux lancettes avec redans et quadrilobe, hauteur totale 310cm, largeur totale 169cm, verre triplex opale blanc et réseaux de tringles métalliques noires.

Comme à son habitude, François Morellet revendique ne rien inventer, en reprenant les tracés muraux médiévaux rouges de la chapelle qu’il détourne en les inclinant, les superposant d’une deuxième trame et en les colorant en noir.

Fabuleuses coïncidences :
— Des losanges verticaux double-trait rouge ornent un mur latéral voisin.
— L’extrémité de l’aile d’un ange, dessiné au XIVè siècle se trouve à proximité.
En apprenant ces rapprochements qu’il ignorait, François Morellet écrit : «   »
L’artiste choisit ce cadrage et ce diamètre de plat en ajoutant : «   ».
Ces deux citations figureront sur le document définitif.

PLAT EN SOUSCRIPTION auprès de Jacqueline et Michel Philippart
Chapelle Saint Sylvain, 52 rue Mlle Bourgeois, 58000 Nevers

Prix unitaire : 160 euros, réservation et chèque à adresser à la chapelle, au nom de l’association « Les Amis de la Chapelle Saint Sylvain », ou de la « Faïencerie Georges ».
Remarque comme pour l’assiette Claude Parent, l’Association et nous-mêmes ne prenons aucune commission sur cette initiative.
Les chèques ne seront remis à la Faïencerie qu’à la livraison (novembre ou décembre).
Tout renseignement au 06 72 56 87 78, ou par mail « philippartmj@yahoo.fr ».

Possibilité de choisir le numéro du plat selon les disponibilités,
ATTENTION Seuls seize exemplaires n’ont pas été réservés
Restent les numéros 03, 05, 10, 11, 12, 15, 18, 19, 20, 21, 33, 34, 35, 36, 27 et 38.

Un certificat d’authenticité et un document descriptif de quatre pages accompagneront chaque Faïence.
Huit projets furent étudiés par François Morellet. Il en choisit deux pour réalisation de deux prototypes. Le modèle P2 fut son préféré. Il décida aussi du nombre d’exemplaires (40) et de ceux qui lui revenaient (une sur huit) en guise de seuls droits d’auteur.

Prix étudié au plus juste par la Faïencerie Georges.
Réservation exclusivement auprès de Michel Philippart, dès maintenant, avec choix du numéro, livraison fin octobre, en novembre ou décembre selon la volonté des souscripteurs (les chèques ne seront déposés qu’après livraison).

______________________________

1016486_264056773718296_358498665347188468_n

______________________________

duriotexelodieFB______________________________________

10468659_341709206007355_737464116370294468_n

______________________________

Vernissage-Expo Sylvie Renault au Colombier-Paris
mardi 4 novembre, 18:00
Galerie du Colombier, à Paris

syl01

_____________________________________

Nevers : Les super héros de l’IME volent au PAC des Ouches

ime1

Fantasmes d’élèves, culture d’une époque également, les Marvel, ces super Héros, qui volent, plongent, défient les lois de la nature ont inspiré les élèves de l’IME des Graviers à Varennes-Vauzelles. Ils servent donc une exposition artistique sous la voûte du PAC des Ouches, à base de créations ouvragées à partir de matériaux courants de bricolage, recyclés en sculptures, dessins et décors. Ils « servent » car l’aménagement contient de nombreuses boîtes de conserve de collectivité qui renferment des surprises, lesquelles seront dévoilées lors de la clôture de l’exposition. A voir en octobre.

ime2

__________________________________________________

En ce mois d’octobre, les ateliers auront exceptionnellement lieu le mercredi 15 octobre.

– 9 h 30 à 11 h 45 pour l’atelier d’écriture

– 14 h à 16 h 15 pour l’atelier d’arts plastiques

ARTS PLASTIQUES :

Mardi 25 novembre de 14 h à 16 h 15

Mardi 16 décembre de 14 h à 16 h 15

ATELIER ECRITURE :

Lundi 24 Novembre de 14 h à 16 h 15

Lundi 15 décembre de 14 h à 16 h 15

_______________________________

Café-Charbon : Après avoir accueilli LA YEGROS, SAMBA DE GENTE, SALSOS POSITIVOS, RIO CAJU, Captain Cumbia, voici ce vendredi, le retour des musiques latines au Café Charbon. Nous espérons que vous viendrez nombreux profiter de ces musiques chaleureuses et dansantes !

Vendredi 10 Octobre : Latino

Ouverture des portes : 20h30 – Plein tarif : 9.50€ / tarif réduit : 7.50€ (mois de 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi)

CHE SUDAKA ( Espagne )

Souvent comparé à la MANO NEGRA, (il faut savoir que leur 1ier titre fut enregistré grâce à leur rencontre avec Manu Chao) la furia latina de CHE SUDAKA fait chavirer les scènes du monde entier par sa vitalité, son esprit positif, son aptitude à la fête et aux métissages des genres : cumbia, ska, reggae, quarteto, ou rock…From Barcelona, le groupe a traversé plus de 17 pays en 6 années et 600 concerts. Leur rock latino ultra festif a conquis le public et les programmateurs des plus grands événements dont le Festival du Bout du Monde. Bienvenu à Nevers ! www.chesudaka.com

EL HIJO DE LA CUMBIA ( Argentine )

El Hijo de la Cumbia est l’un des dj-producteur les plus en vue de la Nueva Cumbia de Buenos Aires Ce style très moderne est une fusion de musiques traditionnelles latino-américaines et électroniques. Après les folles soirées de Captain Cumbia ces dernières années au Charbon, c’est au tour d’El Hijo de la Cumbia d’enflammer le dancefloor ! www.elhijodelacumbia.com.ar

 _____________________________________________

Vendredi 24 octobre à 21 heures : Garchizy :  « one Man show » humour fin, acide, cynique
à voir sans hésiter, un gars franchement qui a de l’avenir
rens. réservtaions 5 € au 06.84.39.22.64

______________________________

1016856_1539027716314213_5609903305008630215_n

_______________________________

RECTO.2014 chapelle

_______________________________

Office du Tourisme
La Charité sur Loire (58)
EXPOSITION DE PEINTURE LYDIA LUPPI
du 6 au 31 octobre 2014
Vernissage samedi 11 octobre 2014

_________________________________

1688938_315021588686261_3625946342730708722_n

_________________________________

Découvrez ce samedi soir 4 octobre à 20H30, LES ÉCRITS DE M. GIRARDOT DE NAZAROY, avec Christian Pageault, au Théâtre des Forges Royales.

En 1650… Quatre siècles avant « l’invention » de la psychanalyse, Girardot de Nozeroy, malgré la guerre qui sévit dans sa province, nous fait part de son émerveillement d’être au monde dans sa recherche d’un bonheur absolu. Après un sommeil de trois siècles dans une bibliothèque de conservation de Besançon, ce texte récemment mis à jour, bouleverse l’idée que l’on se fait du rapport au corps. Un véritable hymne à la vie !

_________________________________

Prochain live d’Alcaline le 18 octobre à la Cornemuse d’Arleuf.

_________________________________

10408665_263117817145525_4679508191824687277_n_________________________________

1012414_918457058183086_7105112084532515458_n

_________________________________

NAJAR  sera en concert : – samedi 4 octobre en One-Man-Band chez Babette et Eva  à la Charité-sur-Loire dîner-concert; service à partir de 19h30 infos au 03 86 70 01 54 – dimanche 5 octobre en trio acoustique à la Machine / Espace des Galibots à 16h30  entrée 7€ / 5€ adhérents AC http://www.najar-musique.com

__________________________________________

À concert exceptionnel, horaire exceptionnel !
Samedi 4 octobre à 17h30
en la Collégiale de CLAMECY

J. Ph Mesnier à l’orgue
le quatuor à cordes Aristo Kwartet
le chœur Le petit canon
interpréteront le Requiem en ré mineur opus 48 pour solistes, chœur, orgue et quatuor à cordes .de Gabriel Fauré

En première partie vous entendrez, de Beethoven, le quatuor à cordes en si bémol, et de J.S. Bach, le choral « Je t’invoque Seigneur » transcrit pour quatuor à cordes par C. Michans.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous connecter sur le site de l’Année musicale en Vaux d’Yonne en cliquant sur le lien suivant : http://www.annee-musicale-en-vaux-d-yonne.fr/

Prix des places : tarif normal : 12,00 € adhérents, étudiants : 8,00 € gratuit pour les moins de 16 ans
Réservations : 03 86 29 92 41

______________________________________________

10355687_288748147993794_1068847187609910044_o

______________________________________________

984209_10152745944223407_6625350795097920958_n

________________________________________

Edito d’octobre

Djihadisme, guerres, insécurité, agressions, terreur économique, licenciements, inondations, réchauffement climatique… vous avez remarqué, quasiment aucune place à l’art, aucun article à la une. Les pinceaux et les plumes ne font jamais les ouvertures, ni les gros titres. Et pourtant, pour qu’une société respire, il faut qu’elle se sente en sécurité, ait confiance en son avenir, que chacun puisse, à priori, faire confiance à son voisin, à son prochain. Or c’est le contraire, chacun doit apprendre à se méfier, de son voisin, de son prochain, susceptible de l’arnaquer, quand ce n’est pas pire. Comment dans ces conditions, embaucher, emprunter, préserver son outil de travail et tabler sur l’avenir. Une partie de la croissance après laquelle courent en vain nos gouvernants est synonyme d’une confiance trop souvent fissurée entre particuliers, entre pays, entre blocs de pays… et l’art me direz vous ? Il fait partie de ces vecteurs d’échange et de communication, basé sur la passion réciproque, de ces langages que l’on appelle pompeusement, des « codes communs de communication », des prétextes à échanges et découvertes de points de vue et de goûts partagés. Mais il semble que les politiques et la presse se liguent pour nous foutre la trouille, état de choc prédisposant à la manipulation. Que l’art donc nous ramène à la conscience, comme il l’a toujours fait, qu’il fasse reculer les obscurantistes, comme il l’a également toujours fait et qu’il soit une alternative à l’accumulation d’inutile, comme il l’a également toujours été. Mieux vaut la condition d’artiste maudit que celle de rat de laboratoire économique.

Pierre Duriot

Publicités
commentaires
  1. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    Du spectacle assuré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s