Les peintres du mois de juin 2014

Publié: mai 31, 2014 dans peintures, arts

 boutonaart2

______________________________

Notre célèbre Emale locale, en pleine action lors de son dernier concert à Châlons. Très belle photo siglée.

10494790_10203460167017224_5629273966081512118_n

______________________________

10456822_612626598836578_9107067799748843387_n

______________________________

Le duo Kasperine en concert à La-Socquette cette semaine

kasp

_________________________________

Festival international Papillons : Carpentras : dernier WE de juin.

carpentras01

Deux cents toiles suspendues dans les rues, exécutées par deux cents peintres français et étrangers, un beau vernissage et une ville entière en perpétuelle ébullition, d’un week-end sur l’autre. Avec Papillons, un festival de Jazz, un trial de haut niveau regroupant plusieurs champions du monde, sans compter toutes les petites festivités annexes. Un monde fou dans les rues, le tout dans une super ambiance. Bon, 1200 kilomètres sur le week-end mais ça valait le coup. Suivent les photos, de la toile Duriot (qui va passer à la télé locale avec mon interview), l’orchestre, M. le député du coin entouré des organisateurs, les musiciens, les motards du trial (Ce n’est pas de l’art, mais presque) et des photos de rue.

Pierre Duriot

carpentras03

__________________________________

carpentras04

_______________________________

carpentras05

______________________________

carpentras06

_____________________________

carpentras07

______________________________

carpentras08

______________________________

DSCF8128

______________________________

invitation Varennes-vazelles- estivales 2014

______________________________

Peinture

Bénédicte Nottegheim : mercredi 2 JUILLET à 18H00 Galerie VOILART 13 place Boucaumont MOULINS ENGILBERT Exposition du 1er au 31 juillet 2014

__________________________________

Un sacré paquet de cordes demain mercredi 26 juin à LA SOCQUETTE ! A partir de 19 h KASPERINE avec Kasprzak Gille Clément à la guitare et votre serviteur à la contrebasse en 1ère partie de l’incroyable Mr MARCAILLE au violoncelle.

_______________________________

Jean Claude BORELLY
Une grande carrière internationale reconnue.

18 Albums enregistrés !
Plus de 15 millions de disques vendus dans 23 pays
22 disques d’or
Plus de 2.000 concerts dans le monde entier !

Le célèbre trompettiste qui depuis 7 ans se produit dans les Eglises, Cathédrales et Abbayes, continue sa tournée en France où il rencontre un énorme succès.

Accompagné de son claviste-chanteur, JC Borelly interprète des airs classiques, (l’Ave Maria de Gounod, des extraits de l’Adagio d’Albinoni, l’incontournable Il Silenzio de Nini Rosso), mais aussi des airs de gospel, du jazz, des musiques de films (Mémorie Barbara Streisand) et des titres à succès, (Bachelet, Piaf), sans oublier bien sûr, ses propres compositions : « D’Or de rêve et de Lumière», son tout dernier titre, l’immortel « Concerto de la Mer » ou encore « Dolannes Mélodie », le titre qui l’a rendu célèbre).

Un concert qui s’adresse à un large public.
Ce programme, intitulé « Du Chœur à la Lumière » est un véritable spectacle où la mise en lumière, sobre et artistique, accompagne à la perfection le jeu instrumental de l’artiste au gré de ses mouvements et de ses déplacements. Une alchimie qui n’a de cesse de faire vibrer la sensibilité de l’assistance, grâce aux sonorités inégalées de sa trompette et au rayonnement spirituel des lieux où il se produit.
En tournée 2014 dans les églises de France

En région (Cher et Nièvre) :
Eglise Notre Dame de VIERZON Dimanche 9 novembre Séance : 16H00
Ouverture des portes: 15h00

Eglise Saint Agnan COSNE SUR LOIRE Sam 29 novembre Séance : 20H30
Ouverture des portes: 19h30

Eglise Saint Etienne NEVERS Dim 30 novembre Séance: 16h30
Ouverture des portes: 15h30

Découvrez lors de son concert, les titres de son dernier album.

BILLETTERIE
Les billets sont dors et déjà en vente sur tous les points de vente habituels :
Fnac Carrefour et Carrefour Market Géant Auchan Leclerc et sur fnac.com et ticketenet.fr

Tarifs : Carré OR 32,00€ –
Catégorie 1 : 27€ – Groupes + 6 pers : 24,00€
Durée du concert : 2 h avec entracte

Ces concerts sont organisés à l’initiative de Françoise Loubet et Féerique Production en accord avec Jean Claude Borelly.

__________________________________

Vendredi 27 Juin : CLOTURE DE SAISON
Une fête au parfum des vacances ! ! !
19H30 La PARADE DISCO de JEAN LOUIS 2000
Le départ de la parade sera précédé d’un petit apéro offert aux personnes déguisées sur le thème « disco ». Munissez-vous de lunettes, perruques, chemises colorés, à fleurs, etc….
Le rendez-vous est fixé au Square de la résistance (près de la porte de Paris à Nevers), pour une arrivée au Café Charbon vers 21h.

_____________________________________

EXPOSITION DE PEINTURE

DE DEUX ARTISTES NIVERNAIS

FRANCOISE PHILOUZE ET HENRI PERCEAU

A LA CHAPELLE CORBELIN 58210

DU 6 JUILLET AU 20 JUILLET 2014

OUVERT DU MARDI AU DIMANCHE DE 15H A 18H

100 TABLEAUX SERONT EXPOSES

AVEC LE SOUTIEN DE LA MUNICIPALITE DE LA CHAPELLE ST ANDRE ET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES

_________________________________________________

Fête de la musique 2014 à Nevers

fm01A l’église Saint-Etienne

_______________________________

fm02Rue Saint-Etienne

________________________________

fm03Bruno

_______________________________________

fm04Eglise saint-Pierre

______________________________________

fm05Eglise Saint-Pierre

___________________________________

fm06La Socquette

_____________________________________

fm07Le Conti

_________________________________

fm09Clément

_________________________________

fm10Bout-Fil

___________________________________

fm11Rue des Boucheries

____________________________________

fm12Rue du 14 Juillet

Vincent Cournède a envoûté notre soirée à la fête de la musique. Il nous a fait venir lorsqu’on a entendu sa voix, et nous nous sommes forcés à repartir découvrir d’autres groupes… pour y revenir et s’installer en terrasse pour terminer notre soirée vers lui ! Incroyable ! Souriant, excellent, dynamique, sachant aussi bien jouer et chanter « Get Lucky » de Daft Punk, Kamaro, Johnny Halliday, Bob Marley, du rock, du moins rock, du plus rock… de touuuuut ! Super artiste, vraiment ! Et en plus c’est un « local » !

Par Philippe Jeannet

______________________________

fm13Devant la Poste

_________________________________

fm14Rue du Commerce

______________________________

fm15Encore La Socquette

________________________________

fm16Alain et Aldo

_______________________________

fm17Ambiance Rue-Saint-Etienne

_____________________________

fm18Un guitariste qui « touche » bien, esplanade Saint-Pierre

________________________________

Pardon à tous ceux qui n’y sont pas et bravo aux autres : Pierre Duriot

__________________________________

Samedi 21 Juin, Nevers, Pôle-Art, ex-Forum, Jean-Noël Leblanc et Pierre Duriot en dédicaces avec presque tous leurs livres. De 15 à 18 heures.

poleart

___________________________________

perzou

___________________________________

LE 21 LA FETE

___________________________________

Jeudi 19 juin à 20H30 au Théâtre des Forges Royales, à Guérigny, la Compagnie Alfred Alerte nous propose un double spectacle :

Première partie : D’ici là – Solo
Alfred Alerte revisite sa position de danseur et de chorégraphe en se confrontant à la forme du solo.
Démuni de partenaire physique, il laisse la place à cet autre qui est en lui, ce double invisible, garde fou ou ange gardien.
Constamment entre équilibre et déséquilibre, le danseur s’appuie sur la disponibilité de l’objet « corps » pour revenir à l’essence du mouvement et transcender la musicalité du geste.

Seconde partie : Peau à Peau – Duo
Peau à peau est un duo dansé librement inspiré du premier roman de Dany Laferrière, Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer, satire féroce des stéréotypes et clichés racistes et joyeuse description d’une vie de bohème version black. Duo ou duel, résistance ou abandon, désir ou fantasme? Un homme et une femme se livrent à un corps à corps sensitif en noir et blanc, dans l’espace intime d’un salon, sur des grands airs de jazz…

_________________________________

Café-Charbon

Jeudi 19 juin : PARTIE(S) DE CAMPAGNE – PRESENTATION DU PROGRAMME
Charbon Hebdo à partir de 19h30 Entrée libre

__________________________________

glur

__________________________________

10174949_651280828279346_6761495630726870602_n

__________________________________

Vernissage à la Socquette- Samedi 14 juin à 18h30 – Christophe Roma nous invite dans son monde virtuel

fanny

Après avoir fait les Beaux Arts à Lyon et s’être essayé à la peinture et à la photographie, il a commencé il y a 3 ans le dessin sur ordinateur. Il utilise le plus souvent le logiciel « paint » et crée à l’aide de sa souris des tableaux évoquant le style des bandes dessinées, des peintures ou des gravures. Le résultat est étonnant. Les illustrations peuvent être plutôt figuratives avec des paysages (très colorés ou en noir et blanc) ou plus abstraites comme ce trait qui suggère un chien ou cette image floue qui semble être la vision d’un homme caché derrière un buisson. Il a utilisé pour cet effet le logiciel « photoshop ». Ainsi chacun peut interpréter les dessins selon son imaginaire et est aidé pour cela par un petit texte qui les accompagne. Il avoue ne pas avoir l’idée d’ensemble tout de suite. Il peut commencer par le texte ou par l’image : « Cela se monte petit à petit » mais une chose est sûre, « l’image et le texte s’assemblent. C’est un peu un dialogue entre les deux. » Il aime mettre des personnages en scène dans des situations anormales. Il crée « un accident » qui générera quelque chose de nouveau. Sur un même dessin, « on peut observer la situation originelle, un élément déclencheur de péripétie (souvent absurde, en tout cas incongru) et la chute, cocasse. »
Venez voir comment des personnages en apparence ordinaires se sortent de situations plutôt extraordinaires comme cette danseuse qui apprend à faire du pole dance à l’aide d’un arbre, cet homme qui n’aurait pas dû pouvoir observer son parachute, Patrick qui repart déçu de la soirée déguisée au club de chasse… Et si par accident, le rire vous prend, ce n’est pas grave, laissez venir cette nouveauté. L’artiste sans nul doute appréciera.

GwénàAiles

 

________________________

Un samedi au Salon des Dames : Les discours de bienvenue avec la présidente Françoise Querzola, Denis Thuriot, Jean-Louis Balleret du Conseil général et l’adjointe à la culture. L’élu a félicité les organisateurs et auteurs, rappelé son attachement à l’écriture et au verbe, assuré l’ensemble des participants de sa volonté de pérenniser l’événement du salon des Dames.

sam02

______________________________

Le salon des Dames : vendredi 13 : soirée inaugurale Marguerite Duras

salonmd01

Marguerite Duras, « Hiroshima mon amour », une illustration forte de la ville de Nevers dans la littérature internationale et au micro, un maire récemment élu, Denis Thuriot, présentant un événement cinématographique attaché au livre et auquel assistèrent ses parents. Mais encore, cette moiteur sur la ville, cette place baignée d’un soleil aussi chaud que celui de l’Orient mythique de l’auteure, résonnant encore du pas insouciant de l’infinie plume, ajoutaient encore à la solennité de la cérémonie inaugurale, en présence de lecteurs passionnés, assis sur chaque recoin horizontal de la salle du conseil transformée en amphithéâtre attentif aux paroles d’écrivaines férues de Marguerite Duras. Elles ont étudié la femme, la créatrice, sa trajectoire et ses mots, se sont accrochées au fil de ses lignes, ont détricoté l’énigme littéraire Duras et suivi le parcours d’une œuvre désormais immortelle.

salonmd04

Un silence religieux ponctué d’applaudissements, des notes griffonnées ça et là, des regards posés, intéressés devant tant de verbes et de verve… Marguerite Duras était un peu là, comme un hologramme au-dessus de la table de livres retraçant vie et œuvre. Les auteures seront encore là samedi et dimanche pour évoquer celle de leur collègues, évocatrice magnifique de la cité ducale à la taille de l’amour.

________________________________

Nevers : palais ducal : Confluences

expoduc

Sylvestre, Emmanuel et René Rivière, trois artistes, un père et ses deux fils et un hommage de la ville à cette famille de créateurs. René, le père, peintre, puis sculpteur après avoir perdu la vue, aujourd’hui décédé. Sylvestre et Emmanuel, céramistes et sculpteurs, auteurs tous les trois de pièces de grandes dimensions, au style contemporain, épuré, évocations de vies et de postures, ont envahi la salle du premier étage du palais ducal pour l’été et un peu plus même.

_________________________________

Juste un petit mot pour vous dire que le site de Showguns est désormais actif et se trouve juste ici http://www.showguns.fr/

_________________________________

Dédicaces Pierre Duriot : le 14 et 15 juin au très couru Salon des Dames de Nevers, palais Ducal. Le 21 juin à Pôle-Art Nevers avec Jean-Noël Leblanc. Le 20 juillet au très chic salon de La-Baule et le 06 septembre chez la sympathique Emilie du centre Leclerc-Multimédia de Coulanges.

________________________________

Frank Van-Veen expose à Coulanges, à la galerie du centre Leclerc Multimédia,

vv

durant tout le mois de juin, ses séries de gravures et monotypes à vocation chlorophyllienne retraçant la légèreté du végétal ou la douceur des paysages de campagne. Vert tendre ou teintes délavées, l’exposition inspire un genre de communion avec la nature et la douceur de vivre. A voir tous les jours sauf le dimanche.

______________________________

Patricia Muller

Depuis septembre 2013, l’exposition « Calligraphies en vin – Assemblage de mots et de couleurs »  de Patricia Muller « Calligraphe-peintre » a été présentée dans le sancerrois à Sainte Gemme, à Saint Florent sur Cher puis à Pouilly sur Loire et en avril à La Charité sur Loire. Avant de repartir dans d’autres contrées elle sera à La Maison de Pays de Bonny sur Loire au 29 grande rue à partir du 28 juin au 30 août avec l’aimable participation de ses élèves en calligraphie.

Merci pour votre aimable participation, n’hésitez pas à diffuser sans modération au plaisir de vous rencontrer le vendredi 27 juin à 18h pour le vernissage

____________________________________

Un partenariat très suivi avec le Conseil général

sddddp02

Traditionnellement, le Salon des Dames travaille sur sa proximité avec les lecteurs locaux et le prix Régine Pernoud, décerné par le Conseil général, a été très suivi par les lecteurs et surtout lectrices, avec en moyenne, une soixantaine de participants ayant lu les quatre ouvrages proposés aux suffrages. Une réunion amicale avait lieu mardi en fin d’après-midi, dans les locaux de la Bibliothèque départementale de prêt pour passer en revue les comptes-rendus des lecteurs. Ils donneront lieu à une remise de prix le dimanche soir du salon en présence de l’auteure récompensée.

______________________________________

La pianiste Marie-Pierre Carlier propose trois dates et trois événements, dont l’un à Nevers, lire ci-dessous.

affiche schumann luthier modifiée (1)

____________________________________

affiche schumann chateau A3

_______________________________________

annonce-artisteMP-Carlier

_________________________________

 

Decize : C’est parti pour les estivales

10443510_524128354379529_3168289300825494609_n

La très belle belle salle Olga Olby de Decize a servi d’écrin au vernissage de l’exposition des Estivales de Decize, deuxième du nom, samedi 07 juin en présence du président du Groupe Frédéric Barbier et du maire Alain Lassus, qui ont accueilli les douze peintres participant : Colette Abitbol, Maya Baumgartner, Marie-Annick Benneton, Cécile Championnat, Sylvette Duchemin, Pierre Duriot, Pascal Floréani, Bernard Legut, Michelle Lellouche, Thierry Lorron, Christian Ourliac, Henri Perceau, Rosio Vargas.

10414549_524128417712856_1785507082274906939_n

L’élu a souligné la nécessité pour sa ville de mettre en valeur à la fois la salle et l’art pictural à travers une exposition de prestige, ne regroupant que des toiles de grands formats, ouverte aux decizois comme aux touristes, nombreux en ce début de saison estivale et marqué son attachement à la collaboration avec Le-Groupe débouchant sur l’instauration d’un événement culturel de marque. Frédéric Barbier a souligné l’excellence de la co-organisation et appelé un à un les douze artistes pour une présentation au public des personnes et des œuvres.

10417594_524128491046182_6528453411073569937_n

Très suivi par les artistes et leurs proches, en présence de nombreux amateurs d’art locaux, la cérémonie conviviale s’est achevée par un verre de l’amitié servi par la municipalité. A voir en juin.

________________________________

Samedi 7 juin 2014 de 10h à 12h : Saxophoniste le Rat, un mélodieux voyage au cœur du Parc Roger Salengro

En entrant dans le Parc Roger Salengro, une douce mélodie guide nos pas jusqu’au kiosque qui reprend vie grâce à l’artiste audacieux et passionné qui invite chaque samedi matin tout un chacun à venir l’écouter et tout musicien à l’accompagner.

sax
Il était seul musicien en ce samedi matin mais son public était là, fidèle au poste : des habitués, des occasionnels, des passants intrigués, des promeneurs égarés trouvant en cette musique une raison de s’attarder…
Les mélodies jouées par Saxophoniste le Rat caressent nos oreilles, réveillent nos sens, rappellent des souvenirs enfouis… l’émotion submerge certains d’entre nous. On peut voir des sourires, des yeux se remplir de larmes, des corps se mouvoir de façon incontrôlée… un instant magique, en ce lieu riche en histoires diverses et variées, habité par les âmes des artistes passés. La vie reprend ses droits dans ce lieu trop longtemps délaissé grâce à un saxophoniste qui aime partager. Même les enfants n’ont pu résister à cette musique entrainante. Saxophoniste le Rat n’était pas seul finalement car des artistes en herbe ont esquissé quelques pas de danse… Ne résistez pas à son appel. Venez et savourez.

GwénàAiles

________________________________________

Le Guétin : Turbet père et fils en mode monumental

lulu01

On connaît la famille Turbet pour la création artistique débridée du père, auteur de dessins finement ciselés, fourmillant de détails, à la noirceur proche de celle d’Orange-Mécanique. Puis la série des rouges abstraits, carrés, lumineux. Cela sans oublier les sculptures de pierre et de métal, les allégories, les explorations de la vie, sous des formes parfois extraterrestres. Puis le fils s’y est mis, les fils plus exactement, l’un au dessin, Benoît et l’autre, Vincent, plus proche du papa dans sa création, à la sculpture et l’abstraction. Vincent et Didier donc, ont réalisé une sculpture extérieure, monumentale, vissée là, dans le sol de chez Lucien, destinée à rouiller, pas jusqu’à la déchéance mais jusqu’à ce que les artistes décident, devant la couleur de la rouille, l’état d’usure de l’œuvre, de stopper le processus avec un vernis, ce dont ils ont l’habitude.

lulu02

Comme toujours en pareil cas, devant une structure de métal mobile, avec vis sans fin et manivelles, on cherche des significations. « Il n’y a en pas, je bosse à l’instinct », répond Didier Turbet, drapé dans cet aspect bourru gentil qu’on lui connait. Il ment à n’en point douter, il souhaite seulement ne pas dire, mais ça aussi on le sait. Puis il se laisse aller un peu, à des évocations de la mort, des considérations entomologiques sur les abeilles, pas beaucoup plus. Il faut donc faire œuvre d’observation, de cogitation, devant ces assemblages improbables où siègent d’étranges oiseaux de métal, des yeux globuleux, des ailes déployées et mobiles. Bref, comme d’habitude avec les Turbet, il faut se gratter la tête, c’est aussi la vocation de l’art contemporain. Mais il y a la peinture de Lucien Verdenet, plus directement accessible, dans la superbe galerie attenante, la peinture en forme de rétrospective, avec les anciennes séries, les évolutions, les dernières toiles, sur les roulottes de cirque, avec leurs couleurs vives, façon Gaughin. Et l’artiste, curiosité en lui-même, éternellement barbu, avec sa biaude et son foulard, comme une image de peintre souriant, exactement avec cette allure supposée du peintre dans l’inconscient collectif, tel qu’il pourrait être l’un des personnages de ses tableaux. Si vous passez au Guétin, descendez derrière la digue, dans le village, entre le canal et l’Allier, visiter l’endroit bucolique de Lucien.

 lulu03

______________________________________

Concert au château de Prye

001

________________________________

Art-deep-inside en exposition à Decize. Y courir c’est une photographe alternative et innovante.

adi

__________________________________

Jeudi 05 juin : « Sinistres contes » au café-Charbon

devin02

Bertrand Devin, sa hargne, sa guitare, sa grosse voix et son gros son, comme à son habitude, sous l’emprise de ses rythmes, de ses rimes, de ses histoires personnelles mises en chansons, de ses fantasmes expliqués, de ses noirs désirs et de ses autres mondes. Il chante, hurle parfois ses « Sinistres contes », titre de son premier album et les accompagne d’une guitare puissante, d’une basse puissante, Stève, d’une batterie puissante, Damien… Tout est puissant, rock, sauvage parfois, mais aussi tendre, avec du relief, des silences qui sont encore de Devin, entre deux riffs d’enfer, entre deux strophes extraverties. De 1996 à 2014, les années neversoises du chanteur, les années de cogitation et d’écriture, les années de hauts et de bas génératrices des humeurs musicales, la vie quoi, mais la vie d’un rocker. Tantôt les yeux fermés, câlinant la guitare, ou la frappant sauvagement, comme un soir de beuverie, la voix grave et éraillée, toujours juste et le verbe haut, façon Brel sur la fin d’Amterdam, dont il emprunte la verve et les attitudes… un rocker à texte en fait, avec une poésie déjantée et une gratte déchaînée, un grand Jacques qui aurait avalé une Gibson. On va le revoir Bertrand, avec ses acolytes, pendant le festival Garçon la note cet été, mais surtout en 2015, quand le disque aura permis de programmer quelques dates. Vous reconnaîtrez l’album sans peine, avec la patte de Jean-Louis Magnet, pas contrariant. On lui a demandé une pochette, il a fait une pochette. Elle tournait, en grand format, sous forme de puzzle, au-dessus de la scène. L’artiste local a prêté ses couleurs à ses potes et au final, on peut écouter un petit bijou fait main et fait maison.

devin01

Pierre Duriot

_________________________________

Bilel Hadjab au PAC des Ouches en juin

hadjab

__________________________________

carton-d'invt

_________________________________

Mise en page 1

_________________________________

Sur You-Yube, Pierre Duriot évoque son dernier roman : La croisade des chiens de guerre.

http://www.youtube.com/watch?v=mxK9I6CiMTc

_________________________________

L’art fleurit au fil du canal sculptures monumentales et éphémères du 26 juin au 30 septembre 26 km de Sardy les épiry au port de chatillon en bazois

nous contacter : virgile vaurette 0689045217 , Françoise Dumas 0386841612

mail : aufilducanal@gmail.com site : artsculpturecanal.com

vernissage le 27 juin à Sardy les épiry le 29 juin à Baye, le 30 juillet au port de Chatillon en Bazois

____________________________________

Mercredi 4 juin 2014 – 16h : Les Tambours du Bronx à la Socquette 

De passage dans le coin, je n’ai pu résister à l’appel des bidons. Des membres des Tambours du Bronx qui vous accueillent, petits et grands concentrés sur leur rythmique, voilà l’atelier de cet après-midi !
Ce n’est pas pour dire mais la relève me semble assurée car les enfants qui participaient à l’atelier assuraient ! De même, les jeunes femmes qui participaient à l’atelier avaient une technique très « musclée » ! Une projection à 18h est ensuite programmée suivie d’un apéro avec des membres des Tambours du Bronx.
GwénàAiles

______________________________

Les expositions de Lydia Luppi

du 15 mai au 15 juillet 2014 L’Atelier de Julie (58)
du 21 juin au 12 juillet Resto guinguette La Rustine – « Le Barrage » – Panneçot – Nièvre (58) – France
du 28 septembre au 12 octobre, salon de Buxières les Mines (03)
du 1er au 13 décembre, Espace Culturel Leclerc de Nevers (58)

__________________________________________

La botte dans Koikipass

Un peu de pub sur l’ouvrage commun Doubre/Duriot intitulé La botte de Maître Denis. En vente dans toutes les librairies de Nevers centre, au bar PMU de Vauzelles, à la galerie Intermarché de Vauzelles et chez les auteurs, le samedi matin de 11 à 12 heures à l’Agricole, sauf événement.

koikbotte
__________________________________________
Carton mail bayonne
__________________________________________
La Rochelle : 33° édition 2014 de la Fête de la Musique mérite d’étonner :
Invitation 20 - 06
Pourquoi ne pas associer à cette fête une centaine d’artistes dans des domaines aussi variés que Musique (bien sûr), Poésie, Ecriture et Art ; il y a fort à parier que cela produira de belles rencontres !
Le Musée du Rock organise du 16 au 20 juin une manifestation intitulée « Qu’ont-ils fait de ma chanson ! » à l’espace culturel Alain Le Meur (Centre Commercial Leclerc à Lagord) où seront exposés 33 oeuvres réalisées par des plasticiens et  33 poèmes, en illustration des 33 chansons qui seront interprétées par les musiciens du Rock Museum Band ; parallèlement, une exposition des disques vinyles originaux complétera cet événement.
Nous aurons le plaisir de vous accueillir tous les jours de 14h30 à 19h et de prolonger ces rencontres le vendredi 20 juin jusqu’à 22h. Fête à laquelle participent au moins deux nivernais.
________________________________________
Belle rencontre Artistique, Inès, qui participe avec moi à la fête de la musique de La-Rochelle, emmène ma toile là-bas, travaille dans un registre très original avec des créations à la fois tangibles et engagées, finement réalisées et porteuses de messages universels. A découvrir sur http://ineslsm.fr/parcours.html
Pierre Duriot
_________________________________________
LA SAUCE AU CHARBON
JEUDI 12 JUIN A 19H

-Projection « SEGTAAB RAP Au pays des hommes intègres »

-Live de Greky (accompagné de J.Keuz et Dj Stig)

 

-Expo La Fleuj

____________________________________________

Jam de l’école de musique à Vauzelles

jamv05

___________________________

jamv04

_____________________________

jamv02

_______________________________

jamv02

Sax le Rat et le guitariste des Raymond-Globine.

______________________________

 

PIQURE DE RAPPEL

Notre dernier concert avant le festival Blues en Loire est une collaboration avec l’association Participe Présent, au Domaine des Forges de la Vache à Raveau, le dimanche 8 juin, à 18h30. C’est un des meilleurs pianistes français de Boogie Boogie, Jean-Pierre BERTRAND qui sera l’invité de cette soirée exceptionnelle.

Le programme complet du festival sur www.bluesenloire.com

____________________________________

Forgeneuve : les arts au jardin

salon02

Moment incontournable du début du mois de juin, champêtre, très prisé, amical et intime, avec des peintres, des artisans d’art et des amateurs d’arts, les arts au jardin, parrainés par le Groupe, accueillis par Françoise et Jean-Luc Martinat, ont accueilli des dizaines de visiteurs sur deux jours en ce week-end à cheval sur deux mois. Une vingtaine d’artistes, sous des barnums, ont pu exposer leurs productions et l’ensemble des participants et organisateurs s’est retrouvé pour un pique-nique très suivi sur le parvis de la demeure le dimanche midi.

salon03Françoise et Jean-Luc Martinat, au centre, ont accueilli l’exposition.

 __________________________________

Cosne : Salon du livre : vendredi 30, samedi 31 mai et dimanche 1er juin.

salon04

Merci, merci ! Merci à l’organisation du salon de Cosne, en particulier Marguerite Michel, ainsiq ue mes voisins de tablée, sympathiques. Merci encore à l’association ADOT, les promoteurs du don d’organes après la mort, auxquels je m’étais associé par conviction et qui se sont relayés avec moi pour expliquer et faire connaître leur démarche. Merci aux Docteur Soyeux et Roche-Alexandre pour leur élévation d’esprit et leur engagement, à Mme Roussillon, au secrétaire Roland, amicaux et passionnés. Pas mal de bouquins vendus, en particulier mon très récent « L’éducation actuelle décryptée » paru voici moins d’une semaine. Et quelques « Botte de maître Denis » parti même à Cosne. Bonne ambiance, du monde, le marché du dimanche matin. Merci au Dr Dufour, auteur de BD, pour son bon contact, aux jolies écrivaines assises face à moi avec qui j’ai pu discuter. Enfin voilà, c’était bien.

salon05

Avec les bénévoles de l’ADOT.

salon01

Encore les bénévoles de l’ADOT.

Pierre Duriot

________________________________

Edito de juin : Art et engagement…

Ah, la fille Le-Pen, haro sur la blonde aryenne, vade-retro chante Benjamin Biolay. L’artiste vaut ce qu’il vaut et on a le droit de ne pas aimer, quant à savoir si c’est le rôle d’un artiste de dénoncer, de vilipender, de s’exprimer, de critiquer…. imaginez que personne n’ait écrit « L’archipel du goulag », que personne n’ait écrit, « J’accuse », que personne n’ait peint « Guernica », que personne jamais, aucun artiste, aucun écrivain, n’ait dénoncé les exactions, les massacres ou même les privations de liberté ? Que serait devenu notre monde sans ces plumes et ces pinceaux qui ont dénoncé des dérives de tous ordres. N’en restons pas aux peintres de cours, aux plumes propagandistes, gardons de l’esprit critique, de l’impertinence, sans souci de connaître à la fin le nombre de nos amis ou de nos ennemis. La conviction se passe de l’unanimité, la subversion et la révolte restent dans l’Histoire, l’allégeance crasse et la servilité sombrent aux oubliettes. J’aime pas Biolay, mais il a raison.

Pierre Duriot

Publicités
commentaires
  1. A reblogué ceci sur jean-louis.riguet-librebonimenteuret a ajouté:
    L’engagement des artistes ne veut pas dire que l’on aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s