Les peintres du mois de janvier 2013

Publié: décembre 29, 2012 dans peintures, arts

boutonaart2

Béopé

A Clermont–Ferrand, 7 rue Ramon

Au comptoir du vin et de la truffe

Vendredi 1er et samedi 2 février pendant la foire aux vins. Puis pendant tout le mois de février

___________________________________

EXPOSITION DE PEINTURE

HENRI PERCEAU

PAVILLON DU MILIEU DE LOIRE

17 QUAI JULES PABIOT

58150 POUILLY SUR LOIRE

DU 16 FEVRIER AU 29 AVRIL 2013

OUVERTURE TOUS LES JOURS DE  14H A 18H

CONTACT 03 86 39 54 54 ET ww pavillon-pouilly.com

___________________________________

ok affiche-emilie a envoyer-blanc---2

___________________________________

26/01/13 : Crazy-Blues-Band à la médiathèque Jean-Jaurès

TC01

La médiathèque jean-Jaurès a résonné d’un tempo inhabituel samedi 26 janvier en fin d’après-midi avec la prestation du Crazy-Blues-Band dans sa nouvelle formule, toujours autour de l‘harmoniciste Thierry Cartier. Erwan, à la guitare et au chant, inamovible, Hervé à la batterie et René à la basse complètent une formation à quatre garçons, dans un vent pas très nouveau certes mais regroupant encore de nombreux adeptes. Toute la musique qu’on aime, c’est encore le blues, avec des reprises inoxydables distillées entre les livres et applaudies par une cinquantaine de personnes.

TC02

Mais également, le groupe propose des compositions personnelles où l’harmonica donne à la fois la couleur et la particularité de cette formation neversoise. Ils sont allés chercher de très grands standards, mais également le très long morceau Road-House-Blues, des Doors, nous rafraîchissant ainsi la mémoire avec le souvenir d’un Jim Morrisson, rocker devenu éternel dont les inspirations avaient souvent des sonorités authentiques.  Les prochaines sorties de ce groupe seront annoncées dans « lespeintresdenevers ».

___________________________________

SALON DE PEINTURE ET SCULPTURE D’YVECRIQUE (76)

 Cette  année, Yves Garandel sera l’invité d’honneur Le XIVème salon se tiendra du 16 au 24 mars 2013 dans la salle polyvalente d’Yvecrique. L’exposition sera ouverte tous les jours de 14h à 18h. Des visites commentées sont proposées aux écoles du secteur et à cette occasion, nous proposons des démonstrations et un quizz aux enseignants. Le vernissage qui aura lieu le samedi 16 mars sera suivi d’un repas préparé par les bénévoles de l’association. C’est un moment convivial qui permet aux artistes et à leurs amis de se retrouver. (15€/personne) Avec la participation de l’artiste Nivernais Daniel Robillard

___________________________________

Ensemble El-Ladino : Bibliothèque municipale de Guérigny : le dimanche 03 février à 16 heures. Romance judéo-espagnoles 15ième et 16ième siècles. Chant Dominique Bridon, guitare : Patrice Ravaud, percussion Philippe Lellouche.

___________________________________

Crazy-Blues Band, samedi 26 janvier à 17 heures à la médiathèque Jean-Jaurès de Nevers autour de Thierry Cartier. Blues et rythmn’blues.

___________________________________

La séance de croquis de nu artistique du 23 janvier est reportée au 30 janvier pour incertitude atmosphérique. (sous la halle de Chateauneuf val de Bargis de 19h à 21h30. infos 03 86 38 13 58)

___________________________________

moai

Deux petits Moaï nés ce week-end, toujours ma passion pour l’île de Pâques qui servait déjà de trame à mon roman intitulé « Le syndrome Rapa-Nui », nom local de l’île. cette toile est toute petite 19X33, pas l’habitude.

Pierre Duriot

____________________________________

Vendredi 18/01/2013 : Marie Feldbusch au Cyprès à Nevers

mf01

Joviale, enjouée, Marie Feldbusch était en vedette vendredi soir à la librairie du Cyprès à Nevers avec une série de ses oeuvres abstraites issues de techniques multiples : parmi elles, la gravure pratiquée au sein de l’atelier du Groupe d’émulation artistique dont elle fait partie. Passant de la salle du haut à l’escalier, l’artiste a décrit ses travaux originaux à base de volutes colorées, d’abstractions, par le jeu des teintes et les rugosités des supports. Gravure, eaux-fortes, collages, travaux sur cartons, acryliques, monotypes sur papier, sur plexiglas… elle travaille tout, essaie techniques et supports, explore la couleur et la matière avec des aboutissements variés, déroutant parfois, où l’on passe de l’oeuvre presque classique à l’expérimentation contemporaine, de la technique codifiée de la gravure à la libre expression incluant du sucre ou du carton ondulé. La librairie était dans tous ses états et les caméras tournaient entre les convives et les créations de ce vernissage très suivi.

___________________________________

Dernière toile de Claire Marsaille qui continue son intéressant travail de type « vitrail » en exploitant le thème du jeu. La suivre également sur le site au départ d ela page http://www.lespeintresdenevers.com

claire001

 ______________________________

Marie-Pierre Carlier : c’est reparti pour les apéros du vendredi et samedi ! il y aura des surprises : le retour de Jean Marie Citerne (qui sait se faire apprécier dans nos contrées) le vendredi 1er février!  Egalement le 2 mars le retour de Michel Cordeboeuf et de Agat Poultard (ils s’étaient produits avant noel au CS de la Baratte et rejoueront l’après midi à la Bibliothèque de Nevers… donc le soir au Mercure on fait la fête !)

___________________________________

Pac des Ouches- Vernissage : Samedi 12 janvier 2013 à 18h

 Jennifer Fréville, naufrage au Pac des ouches : étudiant le design aux Beaux Arts à Marseille, Jennifer Fréville s’est très vite rendue compte qu’elle n’était « pas trop dans la fabrication d’objets fonctionnels » et elle a « peu à peu glissé vers la sculpture ». Elle a travaillé pour cette exposition, intitulée : En-tropic sur la notion de « l’île » et ce que ça peut entendre comme paradisiaque et mortifère. Elle a ainsi réinterprété l’histoire de Robinson Crusoë : il ne vient plus d’un bateau négrier mais d’un paquebot commercial, industriel comme on en voit de nos jours. Ce dernier finit par devenir fou et se met à reconstruire avec les restes du bateau, un monde peuplé de ses peurs et de ses obsessions. Ainsi, trouve-t-on une carte qui « est une façon de circonscrire un territoire, de se l’approprier » ou un labyrinthe symbolisant « l’enfermement de l’esprit »…

jeni

Ces sculptures éveillent peu à peu l’imaginaire de chacun : On se demande très vite où l’on a bien pu échouer : Est-ce une plage ? Est-ce un vaisseau extra-terrestre ?… Cet environnement étrange est-il bienveillant ou malveillant ? On peut se sentir attiré par ces sculptures qui nous interrogent mais qui peuvent éveiller en nous des images angoissantes au regard de ce sable noir, de cette végétation luxuriante, de cette chaîne qui emprisonne, de cette source d’eau invisible… L’inconscient s’éveille peu à peu, aidé en cela par cet éclairage suggéré qui crée un côté intime et cet espace circulaire non sans éveiller une caverne ou le ventre de la mère : un retour à l’origine de l’être, à son état sauvage ? La performance de I.Eternal, à la platine et Micky Wilis, à la lumière a fait écho à cet éveil de l’inconscient en faisant voyager les spectateurs captivés par ces bruits naturels, cette voix venue d’ailleurs, cette musique des années 20… Pour les plus réceptifs d’entre nous, cette musique a pu éveiller un état de transe où souvenirs et angoisses, bien-être et état de crispation ont pu coexister pour nous laisser ainsi pauvres âmes en peine, errer parmi les vestiges d’une autre vie…

 Gwenaële Benet                            photo : les artistes 

___________________________________

Tandem : un festival littéraire en février à Nevers

tandem01

Tandem : un mot mais aussi un concept, celui de pédaler ensemble dans la même direction, a été choisi par les concepteurs du prochain premier festival littéraire du nom, les 7, 8, 9 et 10 février prochains. Au micro Jérôme Duwa, président, avait investi la scène du Café-Charbon, samedi soir, pour présenter le bébé avant l’heure fatidique devant une salle bondée, comme quoi, la littérature fait recette avant même la prononciation des premiers mots. Le maire de Nevers, ses adjoints, des conseillers généraux, étaient présents pour accompagner cet événement déjà envisagé comme un happening d’intérêt national puisque le magazine Télérama est de la partie. A la manoeuvre, l’écrivain Arnaud Cathrine, a invité quelques grands noms de la littérature et proposé le fameux « tandem », sous forme d’une association avec un autre artiste, plasticien, musicien, chanteur pour une performance à deux consonances dont l’une est forcément littéraire.

tandem02

On retrouvera donc quelques grandes figures culturelles comme François Hadji-Lazaro, le chanteur de Pigalle, Nathalie Dessay, Patrice Chereau, et d’autres, aux patronymes mieux connus chez les initiés et bien entendu quelques locaux de l’étape. Le Café-Charbon a vécu samedi soir, l’affluence des grands jours et suite à la présentation, les grands moments ont commencé avec Lydie Salvayre, la romancière, accompagnée du grand Claude Barthélémy, guitariste de jazz, ancien directeur de l’orchestre national de jazz et habitué du festival Djazz de Nevers. Florent Sainte-Fare-Garnot, maire, a souhaité la réussite de ce futur premier festival et sa pérennisation orchestrée par une myriade de bénévoles passionnés. L’association Tandem est domiciliée au 15-17 rue Jean-Jaurès à Nevers, téléphone : 03 86 68 48 50, mail : festival.tandem@laposte.net et toute la programmation est à découvrir, avec les artistes et les lieux sur leur site http://tandem.ville-nevers.fr

Pierre Duriot

___________________________________

A l’occasion de  l’exposition personnelle de Frédérique ROUQUETTE à Vision d’Artiste à découvrir ou redécouvrir ; l’artiste convie à participer à
une DESGUSTATION-VENTE des crus d’Emmanuel ROUQUETTE du DOMAINE DU PUITS DE COMPOSTELLE  (Chardonnay 2010/2011- Sauvignon 2009/2010 – Pinot Gris 2011- Pinot Noir Rosé – Pinot Noir/Gamay – Pinot Noir « élevé en fût de chêne » – Brut Méthode Traditionnelle blanc de blanc et  Pinot noir Rosé)

DIMANCHE 27 JANVIER à partir de 16H00
Vision d’Artiste   11, rue Saint Martin à NEVERS

___________________________________

Guérigny : Samedi 19 janvier à 20 h à l’Espace François Mitterrand

«Doit-on le dire » d’Eugène LABICHE  par le Grenier du Nohain

LUCIE, la nièce de BLANCHE, femme du trépident MARQUIS de Papaguanos, va épouser GARGARET; mais elle lui préfère le jeune et séduisant ALBERT FRAGIL.  Mais voici que MUSEROLLE, témoin du marié, reconnaît en Blanche sa femme légitime, disparue 10 ans plus tôt après avoir été convaincue d’adultère… Comme c’est Gargaret qui avait prévenu Muserolle à l’époque, ce dernier lui rendra-t-il le même service ? DOIT-IL … LE DIRE ?
Tarif : 8 euros/4 euros – Gratuit pour les moins de 12 ans. – http://legrenierdunohain.com/

__________________________________

Marie Feldbusch : Toiles et Papiers : Vendredi 18 janvier 2013 à partir de 18 h 00 : Le Cyprès, 17 rue du pont cizeau : Nevers

___________________________________

11/01/13 : Artistes galerie ouvre ses portes

Un halo lumineux rue des Merciers, un local de miroirs et de peintures inonde un recoin de zone piétonne et déverse ses couleurs sur le pavé depuis le 1er janvier dernier. Pierre Daudet, entrepreneur, ancien manager des salons nivernais de coiffure « Dessange », entame un nouveau challenge en nouant avec une passion ancienne pour l’art et une admiration pour les artistes qu’il a commencé à inviter pour des expositions. Mori, Ahntholz, Gshwind, Meunier, trônent déjà au milieu des glaces, dans un espace devenu lisse et clair pour mettre en valeur des œuvres picturales méticuleusement sélectionnées pour leurs capacités à générer des émotions et du sentiment. Les trois peintres vont inaugurer tour à tour les premiers mois d’existence de cette nouvelle enseigne située à un carrefour stratégique du centre ville de Nevers.

daude01

Pierre Daudet est à bloc, engagé dans une campagne de promotion et de communication, bâtit sa nouvelle vie entre cimaises et photos numériques, met en œuvre des trouvailles inédites pour présenter et valoriser les artistes dont il a la charge. Le nouveau spot artistique est à visiter du jeudi au samedi de 15 à 19 heures et les vernissages auront lieu les dimanches de 15 à 20 heures. Un partenariat permettra d’annoncer les expositions dans le site et le blog des « peintresdenevers ». Une affaire à suivre.

___________________________________

Jeudi 10/01 : Café-Charbon : de la confiture latine

jam01

La première jam de l’année, au Café-Charon, à l’initiative de l’association Djazz, du conservatoire et du Café-Charbon a rassemblé les habitués, jeudi soir et quelques nouveaux, toujours les bienvenus, autour d’une scène centrale extrêmement conviviale où se sont relayés de nombreux musiciens neversois connus. François Perrin, en Monsieur loyal a invité les participants à des improvisations sur de la musique latine autour de quelques grands standards mais aussi pour des alternances de solos toujours appréciés des musiciens et du public qui permettent à tout le monde de se lâcher sur l’instrument ou dans les scores à l’applaudimètre. Jeunes chanteuse du l’atelier du chant du PAC des Ouches, vieux briscards et jeunes loups ont permis à tous de bénéficier de moments de grâce et d’un peu du soleil musical sud-américain en plein hiver.

Pierre Duriot

jam012

___________________________________

poug01

___________________________________

Chiffon Rouge,

groupe vocal à perturbations variables,

vous invite au concert qui sera donné  pour les enfants de Yako (Burkina Faso),  le dimanche 27 janvier, salle polyvalente de Marzy à 16h avec « La Guitare en Chantant »  – entrée à 8 €

___________________________________

Un chapitre, le troisième, du Câlin du Yéti, ajouté dans le blog http://duriotalves.wordpress.com à retrouver avec l’illustration d’Alves.

___________________________________

AVANT – PREMIERE  DE TANDEM FESTIVAL LITTERAIRE DE  NEVERS : SAMEDI 12 JANVIER 2013 A 19H AU CAFE CHARBON

___________________________________

programme-mois-page1

____________________________________

Voici le planning de l’association Art pour le mois de janvier. Nous vous attendons sous la halle de la mairie de Chateauneuf Val de Bargis 58350. Croquis de danse avec Emma Lundel le samedi 12 Janvier 10h 12h. Croquis de nu le mercredi 23 janvier 19h 21h30. Atelier libre du vendredi à partir de 16h les 4,  11,  18,  25,  dessin peinture sculpture. (portrait le dernier vendredi de chaque mois). Renseignements croquis nu et danse josiane 03 86 38 13 58 et atelier du vendredi Elisabeth 03 86 60 19 72

___________________________________

De retour en Bretagne : ci-dessous, un petit paysage breton, sorti tout juste de l’atelier de peinture. Je sais, la Bretagne a des aspects plus poétiques, mais la raffinerie de Donges, façon, centre Pompidou, j’adore. Bonnes vacances à tous.

duriotraffdongesGFB

___________________________________

La Nationale 7, de Thierry Dubois : acheté fin décembre à la librairie Dechauffour. L’auteur reprend l’histoire de cette route mythique en dévoile les aspects historiques et Nevers, Pougues, La-Charité… les villes de la Nièvre, ont leurs pages et leurs petites histoires qui rejoignent la grande. Un petit cadeau de fin d’année local, mais avec un parfum d’antan et d’ailleurs.

dubois12

___________________________________

Edito de janvier : Nos filles, nos mères, nos épouses…

Une étudiante indienne collectivement violée en est morte. En France, lors du procès des tournantes, deux jeunes femmes brisées se sont fait traitées de tous les noms en plein tribunal avant d’être achevées par des « spécialistes » venus expliquer doctement que les agresseurs n’étaient pas tous en mesure de comprendre la portée de leur acte et que les victimes pouvaient avoir éprouvé une forme de « plaisir » qui expliquerait leur « consentement ». Dans les pays arabes, les révolutions ont accouché d’une considération en régression pour les femmes pourtant actives et impliquées dans la lutte contre les dictateurs. Plus globalement, en cette période de crise, les faits sociologiques sont tenaces et les personnes les plus vulnérables sont les femmes seules et leurs enfants jeunes qui constituent le gros des nouveaux bataillons qui frappent aux portes des restaurants du cœur. Indicateur alarmant de l’état du monde soi-disant civilisé, le statut de la femme régresse dangereusement, quand il ne tombe pas dans les tréfonds de l’obscurantisme religieux. Ne laissons pas ce combat aux seules féministes qui ont hélas aussi, leurs intégristes, parfois suffragettes ridicules autant que les militants groupusculaires jusqu’à l’absurde constamment exaltés devant les caméras de télévision. Non, emparons nous tous de cette thématique qui est fondamentalement une question d’éducation et de culture. Les artistes sont à même de défendre cette cause majeure, d’en faire un vrai enjeu de société plutôt qu’un nième combat communautaire.

Pierre Duriot

Publicités
commentaires
  1. bibliobook dit :

    merci & bon contuniation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s