Les peintres du mois de janvier 2012

Publié: décembre 28, 2011 dans peintures, arts
 

__________________________________________

Les treize étranges au Banlay

 

L’œuvre de Marine le-Saout

Une expo ambitieuse avait lieu mardi soir au collège adam billaut de Nevers, où depuis dix ans, le centre d’art contemporain de Pougues mène un travail avec l’artiste Pierre-Luc Darnaud, également  professeur d’arts. « Treize étranges », ainsi s’intitulait l’expo; en réalité, ce sont quinze artistes qui ont travaillé en réseau et prêté leurs dessins pour l’expo. Deux artistes présentes ont présenté le projet qui a permis d’impliquer des collégiens ayant fait le choix de pratiquer une option d’arts. Elles avaient proposé des consignes au professeur qui ensuite a fait travailler les élèves. Mardi matin, les artistes ont rencontré pour un moment d’échange les élèves. Elles reviendront plus tard au printemps prendre connaissance de l’évolution de leur travail. Une autre expo au printemps présentera des sculptures. Divers témoignages ont rapporté un intérêt véritable des collégiens pour cette ouverture sur l’art ainsi qu’un travail autour de l’écriture avec les enseignants en français. Ainsi, autour des treize étranges l’art n’en finit pas de créer des liens entre  artistes, collégiens, professeurs et toutes ces personnes venues nombreuses à cette présentation de dessins et de livres.

Texte de Christine Rieuf

__________________________________________

__________________________________________

AFTER a fait vibrer les cymbales de La Cigale !

A l’occasion de la finale du Fallenfest, AFTER, le groupe neversois qu’on ne présente plus, a joué dimanche sur la scène mythique de La Cigale, à Paris.
Devant un jury de professionnels de la musique, ils ont conquis le public avec leur univers si personnel, mêlant rock et émotion, rage et mélancolie. Et après, car il y a toujours un « après » avec « After » : ils préparent un nouvel album, qui sortira à l’automne prochain. Et bien-sûr des concerts, toujours des concerts, comme au Manhattan à Cosne-sur-Loire, le 21 avril.
… et c’est de la chanson française !

Texte d’Emmanuelle Cailler

___________________________________________

Thierry Desseux en concert à Garchizy : le 20 janvier

Une très belle photo de Sophie Perret : toute la série est à voir sur Facebook.

__________________________________________

__________________________________________

Jean-Louis Magnet : un peintre nivernais à Paris

Les fleurs de cerisiers de Magnet à droite sur la photo.

 

Jean-Louis Magnet est un habitué des expositions parisiennes. Il est actuellement à la galerie Evelyne Héno, jusqu’au samedi 21 janvier avec ses fleurs de cerisiers japonais. Il raconte son vernissage : « Pas mal de monde à cette soirée du mardi 17 janvier avec les cinq peintres en exposition à la galerie parisienne d’Evelyne Héno et l’ambiance était très chaleureuse. Les artistes ne se connaissaient pas tous, mais j’ai par exemple retrouvé un peintre qui était lui aussi à l’édition 2011 de Puls’art, au Mans l’an dernier  et que j’avais rencontré chez  Liliane Camier lors d’une précédente exposition de mes toiles. Les convives étaient très contents de se rencontrer et d’échanger autour d’un verre. Nous avons pu prendre la pleine mesure des goûts sûrs, bien qu’éclectiques (l’exposition montrait une assez grande variété d’univers tout en restant très cohérente) d’Evelyne Héno ».

__________________________________________

Madame Hoskar à Coulanges : samedi soir 14 janvier à l’Espace des Saules

La formation Rock-Festif a fait un tabac samedi soir dernier à Coulanges, sur la scène de l’Espace des Saules. Une belle soirée pour ce groupe vu récemment au bar de la plage à Nevers et qui inaugurait là une nouvelle configuration avec une charmante recrue, blonde, à perruque brune, violoniste, chanteuse. Elle étrennait le nouveau répertoire et son appartenance à un groupe de « bêtes de scène » toujours prompt à faire chavirer les ambiances. La formation déguisée, électrique, distille ses apparitions au compte-gouttes mais réjouit chaque fois les amateurs de fêtes en tous genres. Elle est à suivre sur sa page facebook en tapant « Madame Hoskar » dans le moteur de recherche. Ils ont déjà plus de cinquante followers.

___________________________________________

Jean-Louis Magnet, en expo chez Evelyne Héno, à Paris, sera sur place mardi 17 janvier, de 18 à 21 heures pour la présentation de cette exposition collective.

__________________________________________

Les Girly « Frimousses » d’Hervé Alagiraude

www.herve-alagiraude.odexpo.com    onglet galeries les Girly Frimousses et dans AART2

 

 

La série des « Girly Frimousses » est née en Octobre 2009, réalisation originale d’une idée de l’auteur sur la représentation des femmes à travers l’abstraction. Même si certaines « Girly Frimousses » sont couchées sur le plexiglas, la toile du peintre exprime au mieux la sensibilité de la femme. Le support textile, dessous érotique de lin, magnifie les corps, souligne les courbes sensuelles et accompagne le regard, comme une main tendre posée sur un épiderme.

Dessins, collages, photographies ? Ni l’un ni l’autre, une technique particulière appelée « ombrage », des pigments purs, donnent aux couleurs toute leur intensité. Le traitement inhabituel fige à jamais une pureté glamour, créé une iconographie moderne, à la fois cinématographique et littéraire, à mi chemin entre la cellulose hollywoodienne et le papier glacé des magazines de mode.

Dans certaines « Girly Frimousses » des droites caractéristiques reflètent le travail habituel de l’artiste mais il leur a conféré une nouvelle dimension, douce, discrète, dans une ode à la femme, maternelle ou fatale, mais toujours merveilleuse.

 

Pierre Duriot

__________________________________________

Claude Parent expliqué par Michel Philippart

Photo : Michel Philippart, en conférencier avisé de la vie et l’oeuvre de Claude Parent.

Bondée ! La salle François-Mitterrand était comble, samedi après-midi, 14 janvier, à la médiathèque Jean-Jaurés. Michel Philippart, propriétaire de la chapelle Saint-Sylvain présentait l’artsite contemporain de renommée internationale Claude Parent, ami du conférencier et exposant régulier dans la chapelle. Sa vie, son oeuvre, ses toiles, ont été passés en revue lors d’une animation conviviale en présence de personnes ayant déjà côtoyé l’artiste.

« Réunir 75 personnes à Nevers pour parler art contemporain, c’est possible… Animer une conférence avec des spécialistes qui prennent la parole tour à tour, c’est possible… Faire participer le public, c’est possible… Créer une animation culturelle de haut niveau avec exclusivement des Neversois bénévoles, et des entrées gratuites, c’est possible… Prévoir et réaliser des projets de bon niveau sans solliciter des subventions, c’est possible… Les oeuvres contemporaines dans la chapelle St Sylvain, ce cycle de conférences en constituent des preuves vivantes. Prochaine conférence-débat, le samedi 31 mars, sur François Morellet, l’un des artistes français les plus célèbres au monde, et dont six oeuvres sont désormais à Nevers, chapelle St Sylvain. Nevers restera toujours une ville active, tant que ses habitants prendront des initiatives… ».

                                                                    Par Michel Philippart

___________________________________________

Nouvelle série de Simone Gailleux

Retrouvez la page actualisée de Simone Gailleux sur AArt2 avec une nouvelle série d’abstractions invitant au voyage et à la méditation.

__________________________________________

Cindy Guyon : samedi 07 janvier : Arabesques automatiques

 

 

Les arabesques en noir et blanc de Cindy Guyon ont envahi le PAC des Ouches cette semaine de rentrée de janvier. A l’encre de Chine, avec quelques déclinaisons en gris, les toiles de la jeune artiste dérivent du dessin automatique, se composent de courbes aléatoires destinées à évoquer, provoquer, suggérer, l’émotion et l’appréciation lors de l’instantané de saisie par le spectateur. Vocation ancienne mais réalisation récente, la voie artistique demande encore à évoluer. Elle a fait sa première apparition publique lors de la manifestation intitulée « mains d’artistes » à Garchizy, à l’automne dernier. La jeune femme explique sa réticence encore, à utiliser des couleurs, travaillera son encre jusqu’à sentir venir la fin de cette période artistique avant d’en entamer une autre. Jérôme Langlasse, le responsable du PAC des Ouches a accueilli cette première exposition personnelle lors du vernissage, samedi soir 07 janvier, en présence de quelques visiteurs. Le parcours à venir de cette jeune femme sera sans doute à suivre le le blog des « peintresdenevers ».

__________________________________________

Arnaud d’Aunay : Le Journal du Centre a publié, mercredi 04 janvier, un long article sur Arnaud d’Aunay qui termine son exposition à la galerie des Chapelains.

La monumentale sculpture contemporaine à base de Cadillac, dans le désert des Mojaves.

Les USA, Rome, le Morvan et une bande-dessinée sur Vauban sont encore à voir à la galerie de la rue de Saint-Etienne, profitez-en avant la clôture qui n’interviendra qu’à la mi-février.

__________________________________________

Bonne année

Ah, la nouvelle année ! Première tâche, envoyer des centaines de SMS et de Mails, faire le tour des copains facebook, des collègues de travail, des amis pas facebook, de la famille… fastidieux, certes non, ce sont les gens qui nous tiennent chaud, qui nous évitent de nous laisser aller, tant l’actualité d’aujourd’hui a une permanence morose qui vous ferait plonger un continent tout entier dans la dépression. D’ailleurs, il y a bien un peu de ça. Ces destinataires sont des gens qui écrivent, qui peignent, qui jouent de la musique, eux aussi et même certains, tout ça à la fois. Alors 2012 sera forcément une bonne année. Pendant que dans nos écrans, beaucoup s’étripent sur la planète, nos créations et nos échanges de petits mots écrits et visuels, informatiques et artistiques, devraient nous permettre de nous recentrer sur ce que la vie peut avoir de bon.

Pierre Duriot

__________________________________________

Jacqueline Buvat chez Athena

Jacqueline Buvat inaugure l’année nouvelle avec une exposition chez Athena, à l’invitation de Laetitia Bernard. Aquarelliste locale, elle présente les couleurs de la campagne nivernaise, les sous-bois et quelques vues de la colline de Sancerre. Humides, poétiques, les cartons de l’artiste expriment toute la douceur et la mélancolie des paysages préservés, incitent à la rêverie. Les petits et moyens formats, tous encadrés, sous verre, resteront visibles jusqu’à la fin du mois de janvier.

Publicités
commentaires
  1. Bonjour Pierre,
    Très belle année à toi toute en couleur, toute en bonheur.
    Merci encore pour ton travail de relation entre nous tous.
    Au plaisir de te croiser à nouveau ici ou là.
    Je t’embrasse
    Bénédicte NG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s